Comment remplacer les produits laitiers facilement

Remplacer les produits laitiers facilement

 

 

Format texte

Temps de lecture estimé : 15 minutes

Dans l’article de la semaine dernière, je vous donnais les 7 raisons d’arrêter les produits laitiers dès aujourd’hui. Mais je sais cela peut effrayer d’imaginer une vie sans produit laitier. Moi même je ne me voyais pas abandonner mon petit cacao au lait que je buvais depuis environ 25 ans tous les matins ( eh oui, je n’ai jamais passé le cap du café…;-)). et puis je suis entrée dans une école de naturopathie et là ce fut le drame ! 😉

” Quoi ? Le lait était le responsable de mes rhumes interminables chaque hiver, de mes douleurs au ventre, de mes boutons sur le visage et j’en passe…? “

Hum, il fallait que je teste, j’étais là pour apprendre et être ma première cliente !
Et bien je ne l’ai pas regretté, après 1 mois d’arrêt de mon breuvage du matin favori, je n’avais plus de douleur au ventre, ça a été un des plus gros bouleversements de ma vie… Enfin me sentir légère le matin, en forme et heureuse. Mais aussi plus de rhumes, de boutons d’acné. Bien sûr, ce n’est pas dû qu’à l’arrêt du lait, c’est mon hygiène de vie globale qui a été améliorée, d’ailleurs cela m’a convaincue que la naturopathie était la meilleure façon d’être en santé.

Mais après cette découverte presque miraculeuse, vient le moment de cuisiner et là en fait on se rend compte que toute notre alimentation tourne autour des produits laitiers… Les céréales du matin avec du lait, les gratins à la crème et au fromage, le petit fromage de fin de repas et le yaourt en dessert, midi et soir… Outch ! Comment continuer à cuisiner et manger en se faisant plaisir et sans utiliser les produits laitiers ?

Tout d’abord, il est important de comprendre que si vous essayez seulement de remplacer les produits laitiers sans rien changer à votre style d’alimentation, ce n’est pas la bonne solution, cela va vous compliquer la vie et va vous décourager rapidement. Il faut se rendre compte que les recettes pleines de produits laitiers sont, en général, loin d’être l’idéal d’un point de vue diététique et digestif. Si vous enlevez les produits laitiers, autant en profiter pour faire les choses bien et revoir votre alimentation complète. Donc pizza, pâtes au fromage, gratin à la crème, céréales au lait le matin, yaourt, etc. devront être occasionnels seulement ! Pour savoir comment cuisiner plus sainement, je vous invite à lire mon article : 8 astuces pour manger plus sainement ainsi que 4 ingrédients clés pour créer des repas sains et délicieux.

Mais voyons ensemble comment, pour ces occasions spéciales, remplacer les produits laitiers de manières simples et gourmandes.

Par quoi remplacer le lait ?

Remplacer le lait est surement le plus facile de tous les produits laitiers à remplacer. On trouve aujourd’hui toutes sortes de boissons végétales, toutes aussi bonnes les unes que les autres apportant une touche différente suivant la boisson choisie. Lait d’amandes, de riz, de châtaigne, d’épeautre, de noisette, de quinoa, de millet, d’avoine … vous avez un choix incroyable, et en plus, on en trouve aujourd’hui dans toutes grandes surfaces. Essayez différentes saveurs et différentes marques, car d’un lait à l’autre, le goût peut être totalement différent. Il va vous falloir quelques jours d’adaptation, comme pour tout nouvel aliment, mais une fois que vous aurez adopté vos nouveaux laits végétaux, vous ne pourrez pas retourner au lait de vache, je vous le garantis !

  • Les laits végétaux de riz et d’amande remplaceront parfaitement un verre de lait seul, dans les smoothies ou avec des céréales.
  • Les laits végétaux de châtaignes, d’avoine ou de quinoa seront idéaux pour vos gâteaux, crêpes et préparation sucrée.
  • Les laits végétaux d’épeautre, de riz, de millet sont parfaits pour vos plats salés.

Je ne vous parle pas du lait de soja qui est une fausse bonne idée. Le soja, consommé en trop grande quantité, peut provoquer des allergies, avoir des effets sur la thyroïde ainsi que sur l’équilibre hormonal, donc évitons-le si possible. ( Par contre le soja fermenté, est tout à fait adapté, car ne comporte plus les substances néfastes pour l’organisme donc ne confondez pas le soja simple et le soja fermenté).

Bien sûr je ne peux que vous conseiller de réaliser votre lait végétal maison qui est très simple à réaliser et qui sera beaucoup plus économique.

Réaliser son lait végétal maison

Par quoi remplacer la crème fraîche ?

Pour remplacer la crème fraîche, on trouve également des crèmes de riz, d’avoine ou de coco facilement en boutique bio. (Cependant elles sont souvent très chères donc je vous conseille plutôt de la faire vous même, avec la recette en vidéo).

  • Le tofu soyeux remplace également à merveille la texture et la onctuosité d’une crème fraîche (à consommer toutefois avec modération car le tofu n’est pas fermenté).

Qu’est-ce que le tofu soyeux ?

illustration du livre de clémence catz, tofu soyeux

Le tofu est une pâte réalisée grâce au « caillage » du lait de soja réalisé à partir de graines de soja jaune. C’est une pâte blanche peu odorante avec un goût plutôt neutre qui absorbe les arômes des ingrédients avec lesquels il est cuisiné, ce qui permet de l’utiliser dans une multitude de plats différents, sucrés ou salés.
Il existe plusieurs types de tofu allant du tofu soyeux (le plus mou) au tofu extra ferme.
Il est très intéressant sur le plan nutritionnel, car il est une excellente source de protéines végétales et de minéraux tout en contenant très peu de glucides et de graisses saturées.

L’intérêt du tofu soyeux est qu’il a une texture très légère ressemblant à la texture d’un flan qui lorsqu’il est fouetté devient une crème onctueuse. Il sera intéressant pour remplacer le duo crème-oeuf pour faire des desserts, des crèmes ou des sauces. Pour vous guidez avec l’utilisation du tofu soyeux, le livre de clémence catztofu soyeux” est idéal, il comprend une trentaine de recettes aussi bien salées que sucrées.

Par quoi remplacer le beurre ?

Le beurre est souvent utilisé en cuisine, mais peut très facilement être remplacé par de l’huile d’olive ou de coco qui ne se dénaturent pas lorsqu’elles sont chauffées.

  • Pour la tartine du matin, vous pouvez remplacer le beurre par de la purée d’amande, de noisettes, de cajou ou de sésame qui sont des vrais délices.
  • Et pour un sandwich, un peu d’avocat sur votre pain lui donnera un goût et une saveur bien meilleurs que le beurre.

Je vous déconseille les margarines même végétales. Les graines oléagineuses sont mélangées à un solvant (en général de l’hexane, un dérivé du pétrole bon marché) qui permet d’extraire l’huile. Ensuite, cette huile est chauffée avec de l’eau ou parfois avec de l’acide phosphorique, puis est ajouté un mélange de soude et de carbonate de sodium pour éviter le rancissement. Pour continuer, l’huile est mise au contact d’une substance absorbante puis elle est chauffée de nouveau à 200° pour la décolorer et la désodoriser, puis elle est de nouveau chauffée avec de l’hydrogène sous pression pour l’hydrogéner. Bref, il n’y a plus rien de naturel dans la margarine, toutes les propriétés de l’huile ont disparues et les acides gras se sont transformés en acides gras trans, une des formes les plus dangereuses pour notre organisme.

Par quoi remplacer le fromage ?

Ah le fromage, c’est surement le plus difficile à remplacer, et je dirais même, l’irremplaçable. Nous sommes le pays de la gastronomie et nous sommes mondialement reconnus pour nos délicieux fromages, donc je ne vous ferais pas croire qu’il y la possibilité de les remplacer par des versions végétales aussi bonnes que le fromage à base de lait animal.

Donc, comment faire ? Tout d’abord, sachez que le fromage fait partie des aliments les plus addictifs de notre alimentation. Oui oui, carrément addictif ! Une étude menée par le comité américain des Médecins pour une médecine responsable (PCRM) a démontré que la caséine, lors de sa digestion, génère des peptides plus petits et des agents actifs appelés casomorphines. Ces casomorphines ont un pouvoir analgésique d’un dixième de la morphine. L’étude montre que l’envie de fromage avait été bloquée par les mêmes médicaments utilisés aux urgences, pour inverser une surdose de drogue.

Ce qui veut dire que si vous avez l’impression de ne pas pouvoir vous passer de fromages, que pour vous c’est impossible de passer un repas sans fromages, vous êtes accro ! Il va falloir vous désintoxiquer du fromage, de la même façon que de la cigarette… Soit vous arrêter tout et vous les éviter au maximum (il faut environ 3 semaines pour se sevrer totalement du fromage), soit vous y aller plus progressivement en réduisant petit à petit votre consommation à une fois par jour, puis un jour sur deux, puis un jour sur trois, pour arriver à n’en manger que de temps en temps en petite quantité, tout en gardant à l’esprit que si vous en manger trop vous retomberez dans le cercle infernal.

  • Préférez des fromages de chèvre ou de brebis frais, bio et locaux à la place des fromages à base de lait de vache. Ils sont plus digestes et contiennent moins d’hormones, mais restent toutefois acidifiants et déminéralisants et contiennent de la caséine également. Donc il faudra les consommer en petite quantité et occasionnellement.
  • Cependant pour les plats cuisinés à base de fromages, les fromages végétaux peuvent, ici, être une excellente option. par exemple, une mozzarella et un parmesan végétal permettront de profiter d’une bonne pizza faite maison, sans se bourrer de produits laitiers (ni d’additifs alimentaires, de conservateurs, d’OGM, etc.)

Pour cela je vous conseille l’excellent livre Fromage vegan de Marie Laforêt, qui a revisité tous les formages classiques version végétale.

[threecol_one]remplacer-le-fromage-ricotta-végétale[/threecol_one][threecol_one]remplacer-le-fromage-mozzarella-végétale [/threecol_one][threecol_one_last]remplacer-le-fromage-parmesan-végétal [/threecol_one_last][threecol_one] illustration de la ricotta végétale dans le livre de Marie Laforêt fromage vegan[/threecol_one][threecol_one]illustration de la mozzarella végétale dans le livre de Marie Laforêt fromage vegan[/threecol_one][threecol_one_last]illustration du parmesan végétal dans le livre de Marie Laforêt fromage vegan[/threecol_one_last]

 

Par quoi remplacer les yaourts ?

Tout d’abord, je dois vous dire que le dessert n’est pas obligatoire, c’est une très mauvaise habitude, et encore plus lorsque l’on finit le repas par des produits laitiers et des produits sucrés, c’est très mauvais pour la digestion et la santé de nos intestins.

C’est lorsque j’ai déménagé au Mexique que je me suis rendu compte que le dessert et le fromage en fin de repas, n’étaient pas une « nécessité » mais bien une habitude. Dans la culture mexicaine, on ne mange jamais de dessert en fin de repas, à moins que ce soit un anniversaire ou une fête en particulier et encore moins de fromage. Au départ, cela était un choc pour moi et j’avais l’impression que je n’avais jamais fini réellement mon repas, car je n’avais pas eu mon petit dessert. Mais au fur et à mesure du temps, je me suis rendu compte que je me sentais très bien sans dessert ni fromage et que ma digestion en était même améliorée. Je ne dis pas que je les ai bannis de mes repas, j’aime prendre un petit carré de chocolat de temps en temps en fin de repas, mais ce n’est plus un « passage obligé », une nécessité et encore moins avec un yaourt.

  • Cependant si vous voulez quand même avoir un petit dessert de temps en temps du type yaourt, je vous conseille le dessert aux graines de chia.

Dessert aux graines de chia

Pour cela rien, de plus simple,

  • Mélangez 200ml de lait végétal avec 2 cuillères à soupe de graines de chia,  
  • Laissez gonfler au frigo 30 minutes,
  • Et c’est prêt vous avez juste à rajouter quelques morceaux de fruits de saison et vous avez un dessert sain et gourmand.

 

 

Qu’est-ce que les graines de chia ?

 

Chia pour réaliser des yaourts végétaux

 

Le chia est une plante herbacée qui est une sorte de sauge originaire du Mexique. Cette plante produit de toutes petites graines brunes. Sa principale particularité est qu’au bout de 30 minutes environ, elles forment un mucilage, une sorte de gel qui va nous permettre de donner de la texture à nos laits végétaux.

Ces petites graines sont particulièrement riches en oméga-3, en fibres, en antioxydants et en protéines, elles représentent également une source de vitamine B9 et de calcium. Donc un dessert à base de graines de chia est beaucoup plus intéressant qu’un simple yaourt !

 

Par quoi remplacer le lait maternel ?

Le lait maternel est fait pour combler les besoins du bébé. La composition du lait maternel évolue avec les besoins de bébé, il s’adapte à sa croissance et à son développement. Il est donc l’aliment idéal. Les débuts de l’allaitement peuvent être parfois compliqués, stressants et douloureux, le lait maternisé peut sembler une meilleure option, cependant il suffit parfois de quelques conseils pour résoudre le problème et pouvoir profiter d’un allaitement serein et complice avec son enfant (comme par exemple l’arrêt des produits laitiers pour éviter le Reflexe d’ejection fort). Alors, n’hésitez pas à faire appel à l’aide d’un naturopathe, si vous avez besoin de conseils.
Cependant, il est parfois impossible d’allaiter et l’option principale que l’on retrouve est le lait maternisé de vache. Il existe plus de 160 références de lait infantiles, cependant aucun n’est égale au lait maternel. Par contre, il existe des laits végétaux infantiles (à ne pas confondre avec des laits végétaux simples du commerce) qui permettent de combler les besoins de l’enfant sans les effets indésirables du lait de vache. En France, il existe 2 marques qui ont des procédés de fabrication qui garantissent une haute qualité nutritionnelle, La Mandorle et Debardo, qui sont les meilleures options, à mon avis, dans le cas de ne pas pouvoir allaiter.
Pour les mamans d’enfants en bas âge et les futures mamans, je vous conseille l’excellent livre « Quels laits pour mon bébé ? » écrit pas la naturopathe Candice Levy qui vous permettra de choisir en conscience le meilleure lait pour votre bébé.

Et pour le calcium ?

La grande question qui revient également c’est, mais comment avoir le même apport en calcium. Tout d’abord comme je vous l’ai expliqué dans l’article précédent :
  • Les produits laitiers ont un apport en calcium qui n’est absorbé qu’à 30% en moyenne en comparaison des végétaux, qui eux, sont absorbés entre 40 à 60% en moyenne.
  • De plus, il est important de prendre en compte que l’état de notre intestin à une importance également dans la réelle absorption de notre organisme, tout le monde ne va pas absorber la même quantité de calcium (et tous les nutriments d’ailleurs) suivant si vous êtres constipé, si vous avez des diarrhées chroniques ou si votre intestin fonctionne parfaitement bien. Donc avant tout chose, il est important d’avoir un intestin en bonne condition avec une flore intestinale équilibrée pour absorber de manière efficace les nutriments.
  • Ensuite, il faut savoir que votre organisme absorbera seulement la quantité dont il a besoin, sinon le calcium sera évacué par vos reins. Donc il ne sert à rien d’avoir des apports excessivement importants en calcium, car c’est votre corps qui décide de la quantité dont il a besoin et vous risquez de surcharger vos reins et créer des calculs rénaux.
Donc oui, le calcium est important pour le bon fonctionnement de notre organisme et pas seulement pour la santé de nos os d’ailleurs, il est essentiel pour la coagulation, le rythme cardiaque la tension artérielle, la contraction musculaire et l’influx nerveux. Mais les autres micros-nutriments sont tout aussi importants ! Donc l’essentiel est d’avoir une alimentation variée riche en produits frais, en légumes verts et en oléagineux (noix, amandes, graines de courges , graines de tournesol, etc.) et vous aurez facilement votre dose de calcium nécessaire.

Aliments riche en calcium

Je sais que certains ont quand même besoin de se rassurer avec des chiffres. Alors je vais prendre une question qui m’a été posée en commentaire du précédent article, comme exemple :
« j’ai toujours eu du mal avec la notion d’équivalence par exemple avec le sésame. C’est plus facile de consommer 100g de lait que 100g de sésame. Donc, dans la pratique il est plus facile d’obtenir du calcium grâce aux produits laitiers ou c’est proportionnel ? »
Alors, sortons la calculatrice :
  • 100g de lait nous apportent 113 mg de calcium environ (source USDA), étant absorbés à 30%, nous avons donc un apport de 33,9mg de calcium pour 100g de lait.
  • 100g de sésame nous apportent 975 mg de calcium environ (source USDA). Donc pour avoir un apport identique, soit 33,9mg de calcium, en prenant en compte que le calcium du sésame est absorbé à 70%, il nous faudra un apport réel de 48,5 mg, soit de 5g environ de sésame ( équivalent à une cuillère à café de sésame).

Donc comme vous le voyez, il n’y a pas besoin de consommer des tonnes de végétaux pour remplacer les produits laitiers ! 

Comme les quantités pour 100g sont souvent confuses comme c’est le cas du sésame par exemple, je vous ai fait la conversion pour quelques aliments. Pour avoir un apport de 100g de calcium, combien il vous faut de quantité de l’aliment. (en prenant en compte le facteur d’absorption de 70% pour les végétaux et de 30% pour les produits animaux, déjà inclus dans le résultat).

Pour 100mg de calcium absorbés, vous avez besoin de :

  • 07g à 15 g d’Algues sèches
  • 20 g de coriandre
  • 21g de tofu
  • 23g de chia
  • 50g de sésame
  • 60 g d’amande
  • 68g de basilic
  • 70g  de Kale cru
  • 82g de haricots secs
  • 85g d’épinards
  • 85g de figues séchées
  • 132 g de brocoli
  • 300g de lait de vache

 

Alors vous vous sentez prêt à laisser le lait de vache pour les veaux ?! Allez-y progressivement, ne vous culpabilisez pas si vous avez des envies, modifiez les recettes que vous avez, essayez d’en trouver de nouvelles et vous verrez que petit à petit vous n’en sentirez plus le besoin ni l’envie !

Et vous connaissez vous d’autres moyens simples et gourmands pour remplacer les produits laitiers ? Partagez avec nous vos recettes et astuces dans les commentaires si vous en avez !

 

 

 

 

 

 

 

crédit photo : pixabay.com

  • Nanou dit :

    Merci pour cet article très intéressant. J’ai déjà un peu commencé par moi même à remplacer les produits laitiers mais surtout par le soja. Donc vraiment merci pour toutes ces informations. J’ai une petite question pour tes recettes à base de riz. En fait 2 questions. Elles se conservent combien de temps ? Et peut on utiliser n’importe quel riz ?

    • Mélanie dit :

      Bonjour nanou, 

      Merci pour ce commentaire. Pour la crème de riz, elle peut se conserver entre 4 à 5 jours au frigo. Pour le type de riz, j’aime tout particuliérement le riz basmati mais il faut en tester plusieurs jusqu’à trouver le goût qui vous convient car ils ont tous des saveurs différentes.

      • Nanou dit :

        Bonjour Mélanie, merci pour la réponse. Je vais tester avec le riz que j’ai. On verra bien. C’est le même temps de conservation pour la crème de riz je suppose aussi. J’ai bien envie de tester d’autres laits végétaux maison 🙂

        • Mélanie dit :

          Bonjour nanou,

          oui c’est pareil pour la crème de riz.

          Et bien sûr l’idéal est d’alterner entre différents laits. Les laits d’oléagineux sont également très intéressants, rapides à réaliser et délicieux !  

  • HERBRETEAU dit :

    Bonjour, pour remplacer la crème fraiche est ce que la crème soja cuisine est déconseillée ?

    • Mélanie dit :

      Bonjour, Je vous parle du lait de soja qui est la même chose mais en plus épais pour la crème de soja cuisine, donc non je ne le conseille pas. Vous avez d’autres option comme la crème de riz, de coco et d’amandes et le tofu soyeux dont je vous parle longement dans l’article.

  • marie dit :

    vous ne parlez pas des yaourts au lait de chèvre/brebis, est-ce que c’est une bonne alternative ?

  • Marie-Pierre dit :

    Bonjour Mélanie, ton article est très riche de par tes conseils.
    Bébé prématuré (j’ai sorti le bout de mon nez à sept mois), j’ai été élevée au jus de carotte, car je ne dirigeais pas le lait. Il s’agissait d’une question de vie ou de mort, puisque je le vomissais et qu’il fallait bien me nourrir.
    Le chocolat au pt’it dèj, il m’a fallu oublier.
    Bref, les laitages m’ont toujours rendu malade.
    Très jeune (à 18 ans), je me suis tournée vers une alimentation macrobiotique (je cherchais à remplacer le manque de calcium qui avait un effet néfaste sur ma dentition).
    A cette époque, le lait d’amande et les autres étaient des produits inconnus au rayon des rares boutiques comme la ‘vie claire’ ou les premières coopératives.
    C’est grâce à une alimentation basée sur le riz complet, le sarrasin, la purée de sésame, mélangée avec du miel que j’ai pu retrouver un équilibre alimentaire et de par là-même, un équilibre physique.

    • Mélanie dit :

      Bonjour Marie-Pierre, merci pour ton témoignage qui montre parfaitement que l’on peut être en bonne santé même sans produits laitiers avec des produits de qualité.

  • ganancia dit :

    Bonjour.par rapport au lait de riz,n’est il pas mieux de faire avec du riz complet? Merci de votre réponse.

    • Mélanie dit :

      Bonjour ganancia,

      Il serait en effet plus intéressant de le faire avec du lait de riz complet bien que le goût risque d’être très fort et pas forcément des plus agréables. Il est déjà difficile de trouver un riz blanc qui soit agréable au goût (il faut en tester plusieurs avant de trouver celui qui nous convient le mieux) donc à vous de voir si le goût vous convient! 😉

      Sachez tout de même que l’on utilise seulement 200g de riz pour faire environ 4L de lait soit 50g de riz seulement diluer dans beaucoup d’eau donc le riz blanc n’est pas tant un problème dans cette recette. Et il est à utiliser avec parcimonie, pas comme boisson principale bien sûr, comme je le dis au début de l’article, il est important de changer son alimentation pas seulement d’essayer de remplacer les produits laitiers. C’est une alternative pour les occasions spéciales seulement ! 🙂

  • Jess5913 dit :

    Merci pour cet article ! Ma fille est allergique au lait depuis sa naissance et moi depuis l’été dernier. Arrêter le lait m’a changé la vie, je me sens tellement mieux.

  • Karo dit :

    Bonjour, vous parlez des méfaits du lait de soja sans fermentation. Quand est il des yaourts au soja? Il y a eu fermantation? Est-ce bon pour la santé?

  • scheffler dit :

    Merci infiniment pour cet article tres enrichissant!! Je le lis et relis regulierement pour continuer a me motiver a arreter tout produit laitier! (30ans de mauvaises habitudes…)

    • Mélanie dit :

      Merci pour votre gentil message. Oui il faut du temps pour se déhabituer et trouver de nouvelles alternatives. Donc ne soyez pas trop dur avec vous non plus et allez-y progressivement ! 😉

  • KERFYSER dit :

    Bonjour, certaines écoles en nutrition conseillent une consommation (très modérée) des fromages affinés plus de 3 mois à pâtes dures, tels que Comté et Parmesan, avec comme raison que ceux-ci sont exempts de lactose et de caséine. Ils conseillent également la préparation des yaourts sur 24 heures avec comme raison cette fois l’absence également de lactose.
    Le beurre quant à lui ne contiendrait plus de lactose et presque plus de caséine.
    Dans l’idée d’une consommation modérée donc pas quotidienne par exemple, en pensez-vous?
    Et que pensez vous de l’usage de ghee, après fabrication maison?
    En vous remerciant pour votre blog.

    • Mélanie dit :

      Bonjour,

       

      Malheureusement, le problème des produits laitiers n'est pas seulement la caséine et le lactose mais également les hormones de croissance, la proportion calcium/phosphore/magnésium, il y d'autres protéines (en plus de la caséine) qui sont pro-inflammatoires, sans parler des pesticides, antibiotiques, stress provoqués par l'exploitation intensive…

      Pour mieux comprendre, je vous invite à lire mon article : http://lavieestbelleaunaturel.com/7-raisons-arreter-les-produits-laitiers/

      • KERFYSER dit :

        Merci. Je comprends alors que certains élevages en bio et certifiés minimiseront les derniers points auxquels vous faites référence. Mais alors, en ce qui concerne les hormones de croissance, cela explique-t-il peut-être sauf erreur de ma part qu’il y aurait une alternative à la consommation de lait de chèvre qui seraient alors plus adapté à notre gabarit?

        • Mélanie dit :

          Comme je le dis dans l’article :
          “Préférez des fromages de chèvre ou de brebis frais, bio et locaux à la place des fromages à base de lait de vache. Ils sont plus digestes et contiennent moins d’hormones, mais restent toutefois acidifiants et déminéralisants et contiennent de la caséine également. Donc il faudra les consommer en petite quantité et occasionnellement.”

  • Natacha dit :

    Hello Mélanie,
    Je vais continuer la suite de la lecture, mais je viens de bugger sur le tofu soyeux qui serait fermenté. C’est la première fois que j’entends ça. Tu es sûre de ton info ? Pour moi il est caillé mais pas fermenté et est donc à utiliser avec modération.
    Je retourne à ton article en attendant ta réponse avec impatience 🙂

    • Mélanie dit :

      Bonjour Natacha, 

      Tu as tout à fait raison, j’ai fait une erreur que je vais corriger de suite ! Merci pour ton attention.

      • Natacha dit :

        Sinon, top, le reste de l’article 🙂 Tu as raison, le dessert n’est pas obligatoire, s’ils pouvaient comprendre ça, à la maison… Merci pour ta petite vidéo, depuis le temps que je pense à faire un lait végétal moi-même, il faudrait que je m’y mette sérieusement, ça a l’air assez simple.

  • lna dit :

    Bonjour, je ne consomme que très peu de lait car seulement dans des recettes et je ne mange pas de fromage. Par contre, je n’ai pas trouvé d’alternative au yaourt nature/fromage blanc que je mange avec du muesli!

    • Mélanie dit :

      Bonjour Ina, 

      Pour le yaourt nature, tu peux utiliser des yaourts réalisés à base de laits végétaux qui n’ont pas un goût aussi neutre que le yaourt nature mais qui apporte une touche très interressant.

      Tu peux également tester de mixer une banane avec un peu de lait végétal (le lait de coco est particulièrment adapté dans ce cas, si tu aimes) pour donner une texture type fromage blanc, mais avec le goût de la banane et coco en plus.

       

  • Wow merci d’avoir répondu à ma question avec autant de précision ! J’avoue n’avoir jamais eu le courage de faire les conversions ˆˆ Ces équivalences sont très bonnes à savoir, finalement je consomme plus facilement une cuillère de sésame qu’un verre de lait ! Merci beaucoup !

    • Mélanie dit :

      Bonjour Lutetia Flaviae, de rien ! Merci à toi d’avoir posé la question, qui était très pertinente. Cela m’a permis de vraiment démontré qu’il n’y a pas besoin d’autant de produits végétaux que de lait pour avoir son calcium ! Et que finalement c’est plus simple que ce que l’on pense ! 😉

  • […] Comment je fais ? » Pas de panique, je vous explique tout cela dans l’article  » Comment remplacer les produits laitiers facilement« , pour le lire cliquez ici Si vous désirez en savoir encore plus sur les […]

  • Sophie dit :

    Bonsoir Mélanie,
    J’ai découvert votre blog il y a quelques temps, et quel bonheur de lire vos articles.
    Je suis flexitarienne, je ne consomme pas du tout de viande mais je consomme des œufs et du poisson de temps en temps. Je fais mes laits végétaux moi même grâce à un appareil : le ChuffaMix et je récupère l’okara que je recycle en faisant des biscuits, des gâteaux et même de la pâte à tartiner cru. J’avoue avoir fait mon lait de riz par rapport à votre recette proposée et j’ai été bluffé du résultat. Je n’ai pas encore osé la crème de riz car ne sachant pas dans quelle recette l’utiliser. Comme vous le dites dans votre article “par quoi remplacer la crème fraîche ? ” est ce que je peux l’utiliser dans une quiche, une sauce béchamel par exemple ou dans tout autre plat contenant de la crème fraîche ? Merci de votre reponse et de votre aide surtout pour que je puisse enfin en fabriquer et l utiliser le plus possible.
    Bonne soirée.
    Sophie.

  • DEL dit :

    Bjr il y a environ trois semaines j ai voulu commencer un “regime” ds lequel il y a bcp de yaourth à prendre… Je me rends compte depuis quinze jours que mes crises de spondilartrite ankylosante sont plus présentes et continuelles depuis quinze jours… Est çe une cause à effet ??? Je vais arrêter les produits laitiers pour voir si cela revient à là normal… Avez vous une suggestion ???

  • Paul WINKELKÔTTER 6 rue des greffes à NÏMES (GARD) tél 06 11 37 68 38 dit :

    Bonjour Mélanie,
    Charmante Mélanie,
    Dans le ton de votre voix, il y a quelque chose d’une légèreté qui rassure et encourage les indécis pour accéder sans trop de frustration à une alimentation saine et au plus près des besoins de l ‘organisme.
    Le fromage rend addicte, mais plus dévastatrice, dans le format grande quantité régulière, est la charge ingérée de matières grasses animales( souvent de vaches, pires, non Bio, ) additionnée de sel chimique utilisé par l’industrie fromagère. Sauf les fromages bios utilisant le sel de Guérande, sans anti-agglomérant sous forme de nano-particules trouvent rédemption.
    Le fromage doit rester avant tout occasionnel.
    Le fromage surtout les persillés, les forts en caractère acidifient notre organisme, qui, au départ, n’en demandait pas tant, tellement les sources provoquant un déséquilibre acido-basique sont nombreuses (stress, problèmes récurrents financiers, sédentarité, insécurité…etc,etc )
    Outre, si l’on sacrifie au plaisir d’accompagner nos spécialités fromagères, d’un verre de vin, alors là, alors là, le RGO peut être rapidement au RV pour nous témoigner de l’acidité, et nous rendre la vie pénible..

    Et enfin, dernier point : Notre PAIN patriotique quotidien, transformé dans le corps en amidon, puis sucre puis acide et dont le gluten peut provoquer bien des désagréments, jusqu’à opacifier la membrane intestinale, après quoi les échanges ne se feront plus comme avant..4
    Charmante Mélanie, très discrètement, corriger votre commentaire verbal “dezharicots”,pour des haricots (H muette), et ” dharicot” pour de “haricot”
    Cela n’entache pas le fonds, la forme et la pertinence de votre propos.
    Enfin, je ne dirais pas du lait de riz qu’il peut parfaitement remplacer le soja en toute sécurité,le lait de riz apporte du glucose inutile qui, a nouveau, va jouer sur notre PH en l’acidifiant. ce sucre en outre, va se stocker au niveau de l’abdomen sous forme de réserves voyantes et disgracieuses qui auront du mal à être éliminer.
    Je suis praticien en massages énergétiques à Nîmes, et intéressé par la philosophie chinoise et l’alimentation qui puise dans les sources du Tao.
    Dommage, que vous habitez l’inconnu, j’aurais eu plaisir à échanger avec vous Santé, la comprendre pour la garder.
    Confraternellement
    Paul

  • Véronique dit :

    Bonjour,
    Je voulais vous demander par quoi je peux remplacer le fromage blanc dans une recette de gateau, (tourteau fromager).
    Bien cordialement,

  • rose dit :

    bonjour,

    merci pour toutes les infos de votre blog.
    par quoi peut on remplacer le fromage blanc des les recettes ? Merci
    bonne jounée

  • Aurélie dit :

    Bonjour, je découvre votre site et cela m’a beaucoup intéressé.
    Mon bébé ne prend plus de biberon depuis ses 10mois et refuse le lait au verre ou à la cuillère avec des céréales. J’ai donc compensé cette prise (selon avis de mon pédiatre ) par des yaourts (2 au petit déjeuner, 1 au goûter et 1 au dîner ).
    Il y a 3 semaines , on a décelé chez mon Bébé de 16 mois une allergie au lait de vache, il vomissait son repas 2 fois par semaine.
    Depuis, je lui donne 4 yaourts de Soja par jours pour compenser.
    Mais voilà j’ai cru comprendre que le lait de Soja était fortement déconseillé chez les enfants … par quoi puis-je remplacer ces 4 prises…?
    Je vous remercie par avance pour votre réponse.

  • Dalila dit :

    Bonjour combien de fois par jour peux t on consommer du lait végétal avec des graines de chai merci

  • Corinne dit :

    Bonjour,
    Je me penche sérieusement sur la question de l arrêt des pdts laitiers et suis donc tres intéressée par votre publication et vos suggestions de remplacement. Un point m interpelle toutefois sur le tableau des équivalences pour l apport de calcium. Vous indiquez dans le texte que 5g de sesame apporte 33.9 mg de calcium absorbé. Et dans le tableau en dessous vous indiquez que 50 g de sésame apporte 100 mg de calcium absorbé. Or la regle de 3 de la 1ere mesure indiquerait plutôt 15 g de sésame et non 50. Quelle est la bonne mesure ?
    Merci de votre retour et belle journée

  • >