fbpx

Adoptez la psychologie positive pour vivre en bonne santé

Naturopathie

La psychologie positive, une nouvelle sorte de psychologie ? Certainement pas. Est-ce alors un vent de pensée positive ? Non plus. La psychologie positive est une science à part entière. Le chercheur en psychologie Martin E .P. Seligman a fondé cette technique d’épanouissement en 1998, grâce à de nombreuses études et concepts. Cette méthode de bien-être est le résultat de nombreuses recherches.

Il en résulte que, contrairement à la psychologie traditionnelle qui cherche à comprendre ce qui ne va pas chez l’être humain, la psychologie positive apporte une autre vision. La psychologie positive propose de mettre en évidence ce qui va bien chez une personne et de développer alors une vision positive de la vie. Les mécanismes sont plus bénéfiques tant pour le corps que pour l’esprit.

Vivre avec les percepts de la psychologie positive, ce n’est pas vivre dans un monde tout rose où le positif prime absolument. Non, les bienfaits de la psychologie positive, c’est surtout favoriser l’équilibre entre la conscience du corps, les pensées rationnelles et la connexion au cœur.

Comment pratiquer la psychologie positive au quotidien ?

Exprimer de la gratitude

Une des plus grandes vertus humaines est la capacité de ressentir de la gratitude. S’exercer à éprouver de la gratitude est une méthode très efficace pour retrouver la joie et le plaisir de vivre pleinement. Nos vies actuelles sont souvent conditionnées par du stress, de la peur et un manque de temps considérable. Prenez le temps de regarder les aspects positifs de sa vie pour guérir de divers maux de la vie. Augmenter son bonheur passe parfois par de simples choses. Avec cette méthode, un peu de temps, un carnet et un stylo suffisent à enclencher de nouveaux mécanismes.

Comment faire ?

Chaque soir, dans votre journal de gratitude, listez toutes les choses positives que vous avez vécues dans la journée :

  • une nouvelle amitié,
  • un bon repas,
  • l’affection d’un proche,
  • le sourire d’un inconnu dans la rue,
  • un cadeau offert ou reçu,
  • etc.

Un seul mot peut suffire. Inutile de rédiger une prose poétique. Adaptez ce journal à votre sauce : faites-y des collages, notez-y des phrases positives ou apposez-y des gribouillages (Art thérapie). L’important est de vous approprier la méthode pour qu’elle devienne une habitude agréable dans votre quotidien.

L’écriture n’est pas trop votre tasse de thé, optez pour un enregistrement audio ou pourquoi pas, une courte vidéo quotidienne.

L’important est d’exprimer sa gratitude dans une approche plus positive.

Faites preuve de créativité.

 

L’optimisme passe par le sourire

Saviez-vous que le mécanisme du sourire provoque un épanouissement personnel inné ? En effet, le rictus envoie des signaux au cerveau qui associe alors le sourire avec une certaine positivité.

Se forcer à sourire, même lorsqu’on n’en a pas envie, fait partie des pratiques positives. Alors, même lorsque vous n’en avez pas forcément envie, obligez-vous à rire ou à sourire pour avoir des répercussions positives dans votre vie.

Comment faire ?

Plusieurs fois par jour, faites une pause dans votre activité en cours, souriez simplement. Forcez-vous si l’envie n’est pas présente.
Analysez vos émotions quelques minutes après l’exercice. Vous seriez étonnée de voir comme un simple sourire peut contribuer de façon positive à changer votre vie.

Si vous êtes entourée d’autres personnes, appréciez également les sourires reçus.

 

La pleine conscience de nos émotions

Nos émotions et nos sentiments sont souvent avalés ou enfouis. Connaissez-vous Alexandre Jollien ?

Il nous propose d’accueillir nos émotions comme nous accueillerions nos propres enfants. En effet, il faut être tolérant avec nos émotions, les accepter et les accueillir avec paix. Il n’est pas toujours simple d’accepter de ressentir les émotions négatives : tristesse ou colère sont souvent mal vécues.

Et pourtant, elles ont un rôle dans notre développement personnel.

Certaines personnes enfouissent leurs émotions — volontairement ou involontairement — et déclenchent très souvent des troubles sur la santé. Apprendre à identifier ses émotions est un parcours d’observation personnel. Se mettre en contact avec les émotions et leur intensité.

Repérez et notez chaque phase émotionnelle dans votre journal. Ne cherchez pas encore à dialoguer avec ces émotions, trouvez simplement le courage de les percevoir.

Zoom sur nos 4 émotions principales :

  • La joie répond à notre besoin de bien-être. Elle sert à nous donner de l’énergie et à développer l’estime de soi.
  • La tristesse nous pousse à un repli sur soi, à un besoin profond de digérer une situation de perte, de manque.
  • La colère expose une violation de nos limites territoriales, de nos valeurs, de notre intégrité psychique, physique et émotionnelle.
  • La peur nous rend attentifs aux dangers et nous informe de nos limites.

 

 

Pardonner

Délestez-vous de toutes vos rancœurs et vos ressentis négatifs.

Pardonnez à ceux qui vous ont blessé ou trahi.

Garder ces émotions est néfaste pour votre développement.

Pardonner ne signifie pas accepter l’autre, mais simplement dire stop à ces émotions de rejet qui empêchent le bonheur de s’insinuer en vous. Trop de personnes,  en déprime ou en dépression, sont en psychothérapie. Ellesnégligent la part optimiste qui sommeille en elles, parce qu’elles ne veulent pas pardonner.

Changer son état d’esprit engage un réel processus dans le mécanisme d’affirmation de soi.

 

« Soyez optimiste », tellement simple à dire, vous ne trouvez pas ?

Lorsqu’on est anxieux, en Burn out et que nos pensées sont souvent sombres, on a du mal à avoir une pratique positive. Changer son état d’esprit prend du temps. Certains coachs ou praticiens sont formés à la psychologie positive pour vous permettre de développer une pratique positive de la vie. Leur objectif est que vous puissiez porter un regard positif sur la vie.

Mélanie

 

Source : Monique Borcard Sacco du livre La psychologie positive 

À propose de l'auteure

Naturopathe, coach de vie et fondatrice du concept La Vie Est Belle Au Naturel (depuis 2015) et de plusieurs programmes d'accompagnement en ligne. Pendant plus de 9 ans, j’ai aidé plus des milliers femmes à optimiser leur santé à la naturopathie grâce à des programmes en ligne, consultations et coaching.

Mélanie Garcia

Vous aimerez peut-être également

5 méthodes de relaxation pour empêcher le stress de s’installer

Les phases d’un sommeil réparateur et profond

Quel est le rôle du naturopathe en 2020 ?

Danger dans nos assiettes : quels additifs alimentaires éviter ?

Page [tcb_pagination_current_page] of [tcb_pagination_total_pages]

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>