fbpx

Le cycle féminin vu autrement : 4 phases à découvrir

Bien-être

Dans les mentalités d’aujourd’hui, avoir ses règles, c’est avoir mal, ressentir des inconforts, vivre des sautes d’humeur et trouver les bonnes protections hygiéniques adaptées à soi. Les phases du cycle féminin, c’est bien plus qu’une histoire de muqueuse utérine, d’endomètre ou encore d’un taux d’hormones qui définira l’humeur du moment.

Dans une vision plus holistique, le cycle féminin est la prise en charge de l’aspect émotionnel et énergétique de la femme. En effet, le corps de la femme est soumis à des fluctuations naturelles tout au long du mois. Différences qu’une femme doit vivre et accepter dans son corps pour se sentir alignée et en phase avec elle-même. Finalement, nous pouvons dire que la femme est en lien étroit avec la nature.

Chaque femme vit avec des symptômes physiques (rétention d’eau, ballonnements, crampes douloureuses dans le bas-ventre, trouble de l’appétit, etc.), mais elle peut aussi les comprendre avec une analyse plus profonde de ses cycles féminins.

Scindé en 4 phases bien distinctes, le cycle féminin différencie l’être féminin de sa parité masculine, l’homme. Telle la lune, les femmes suivent un rythme défini par les saisons, la nature et la vie. Les hommes, eux, sont solaires et linéaires.

Lorsqu’elle écoute ses besoins, la femme est en harmonie avec son cycle :

graphique sur les 4 phases du cycle menstruel féminin

Après les règles, la phase dynamique de la jeune fille

Comparable à l’énergie du printemps, la femme, après ses règles, a une énergie décuplée. D’un point de vue physique, son corps a dégonflé, elle se sent plus mince, plus belle et elle a retrouvé sa vitalité. À cette période du cycle, rien n’arrête la femme. En effet, elle a beaucoup de projets et elle ne se laisse pas envahir par ses émotions. C’est le moment de l’action.

À cette phase du cycle, c’est aussi le moment idéal pour lancer de nouvelles idées, s’essayer à de nouveaux projets, organiser des activités et travailler. En effet, la femme, juste après cette période de règle, retrouve l’envie de conquérir le monde.

Parallèlement, les émotions sont mises de côté. En effet, ce n’est pas une période propice à l’introspection, aux pensées ou aux sentiments. La femme, après les règles, ne pense qu’à agir pour son évolution personnelle. Dans un égoïsme positif, la femme va penser à elle et à son bien-être.

D’un point de vue physique, dans le corps, c’est une période définie par les œstrogènes — des hormones féminines. La muqueuse de l’intérieur de l’utérus se reforme et reprend alors une certaine consistance. Le corps se prépare doucement à une nouvelle ovulation.

La période d’ovulation, la phase expressive de la mère

Cette seconde partie du cycle féminin est celle de l’ovulation. C’est une période significative d’un pic hormonal. Cette période est une étape importante dans la vie du cycle, car l’ovule se tient prêt à être fécondé par un spermatozoïde dans la trompe de Fallope, pour donner naissance à un embryon.

L’ovulation est un moment très particulier pour la femme. Elle prépare un nid pour accueillir une potentielle grossesse. D’un point de vue holistique, cela se traduit par un besoin profond de s’occuper d’autrui. La phase active de la jeune fille laisse place à une période d’altruisme. Les besoins de la femme disparaissent pour laisser place à l’accompagnement créatif.

C’est une période propice pour créer (cuisine, déco, etc.), mais aussi pour prendre soin des autres (enfants, famille, amis, collègues).

L’ovulation, c’est le don de soi et l’harmonie au centre de toute chose.

Avant les règles, la phase créative de la femme enchanteresse

La phase de la femme enchanteresse est la troisième période du cycle féminin. Très connue et reconnue par les femmes, cette phase est celle qui s’apparente au syndrome prémenstruel. À cette période du cycle, en phase lutéale ou progestative, l’hormone progestérone domine. La température corporelle est plus haute de quelques dixièmes par rapport à la phase folliculaire. Calculer son cycle par la prise de température permet de reconnaître qu’une femme est enceinte ou non.

Cette période prémenstruelle est souvent mal vécue par les femmes qui souffrent de divers maux : maux de têtes, crampes, lourdeurs, gonflements, nausées et mauvaise humeur.

L’œuf non fécondé est libéré laissant place à un tout nouveau cycle de procréation. Tel l’automne, la femme devrait se reposer, retrouver le calme et la paix. Son énergie diminue et s’amenuise rapidement. En effet, le corps doit se reconstruire, retrouver des forces et se calmer. Le temps d’un repos est imposé. En termes de développement personnel, c’est la phase la plus introspective du cycle.

En effet, en temps de repos, la femme va permettre à son organisme tout entier de récupérer sans perturbations extérieures.

Les femmes souffrent beaucoup, elles ont besoin de soulager les symptômes. Mais, généralement, elles n’ont pas la possibilité de s’arrêter pour vivre pleinement ces quelques jours de relâche. Et pourtant, le corps en a besoin. Colère et frustration sont souvent au rendez-vous, car l’inconscient nous rappelle à cette impossibilité de prendre réellement soin de nous. Alors, les contrariétés de la vie nous font réagir avec beaucoup d’émotions.

Les troubles de l’humeur de la femme sont simplement le signe qu’elle a besoin de vivre pleinement ce moment qui lui est normalement dédié.

Pendant les menstruations, la phase contemplative de la sorcière

Cette partie du cycle, c’est le moment de l’écoulement du sang menstruel ! Pendant les règles, la phase de la sorcière s’active. Si précédemment, l’automne était présent, actuellement, l’hiver impose ses droits de passivité et de calme. La sorcière, c’est l’archétype de l’authenticité, la voix de la vieille femme intérieure au fond de soi.

Cette période passive est marquée par le besoin de dormir, de se reposer et de se régénérer. La phase active de la jeune fille est proche. Le corps a besoin de prendre des forces. À nouveau, si la femme n’écoute pas ses besoins, elle vivra un profond décalage entre ses émotions et ses actes. Frustration, irritabilité et colère sont d’ailleurs souvent au rendez-vous.

Comment vivre pleinement sa phase de la sorcière tout en respectant le train de vie quotidienne ? Bien que difficile à mettre en place, la femme devra trouver des astuces pour trouver un équilibre afin de définir une harmonie de vie.

 

Chaque phase dure en moyenne 7 jours. Une femme vivra pleinement ses différentes phases sans méthode de contraception. Évidemment, avec la pilule ou toute autre hormone synthétique, elle ne vivra pas variations énergétiques. La pilule rend la femme linéaire qui agira alors plus comme un homme. Les phases du cycle féminin sont alors camouflées pour rendre les femmes aussi actives qu’un homme.

À la ménopause, la femme sera plutôt guidée par le cycle lunaire (la pleine lune pour la phase de la mère est souvent la référence utilisée.)

Pour calculer son cycle menstruel, prenez en connaissance tous les ressentis de votre corps, vos émotions et vos fluctuations d’énergie. Notez ces informations pendant plusieurs mois et faites une analyse naturelle de votre cycle féminin. Les femmes avec un cycle menstruel régulier retrouveront plus facilement les signes. La durée du cycle menstruel est variable, mais chaque femme pourra retrouver les signes facilement au fil des mois.

 

Étude des phases du cycle féminin par Miranda Gray

À propose de l'auteure

Naturopathe, coach de vie et fondatrice du concept La Vie Est Belle Au Naturel (depuis 2015) et de plusieurs programmes d'accompagnement en ligne. Pendant plus de 9 ans, j’ai aidé plus des milliers femmes à optimiser leur santé à la naturopathie grâce à des programmes en ligne, consultations et coaching.

Mélanie Garcia

Vous aimerez peut-être également

5 méthodes de relaxation pour empêcher le stress de s’installer

Les phases d’un sommeil réparateur et profond

Quel est le rôle du naturopathe en 2020 ?

Danger dans nos assiettes : quels additifs alimentaires éviter ?

Page [tcb_pagination_current_page] of [tcb_pagination_total_pages]

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>