Pourquoi vous ne devriez jamais utiliser des désodorisants + 4 alternatives naturelles

danger des désodorisants

 

Si vous êtes comme moi, les odeurs peuvent carrément me rendre malade. Par exemple, le pire, c’est quand je rentre dans la voiture d'amis qui ont l’habitude fumer, cette odeur de fumée froide… C'est absolument insupportable ! Ou dans la maison, l’odeur du poisson pendant des jours après en avoir cuisiné, vous voyez de quoi je parle ?!  Face à cela, la plupart d’entre nous, vont utiliser des désodorisants d’intérieur. Certains sentent le printemps, c'est plutôt agréable. Oui mais, ça ne rafraîchit absolument pas l’air. Les désodorisants pulvérisent tout un tas de produits chimiques qui masquent seulement les odeurs désagréables. Ce merveilleux cocktail est particulièrement toxique et va irriter nos poumons ainsi que notre peau, et perturber nos hormones, pas cool n'est-ce pas ?

Malheureusement, il est impossible de connaître la liste complète des ingrédients pour la plupart des désodorisants. Il n'y a pas d'obligation pour les entreprises de divulguer tous les ingrédients. Quelques entreprises dévoilent les listes des ingrédients sur leur site web (en réponse à la demande des consommateurs), mais c’est une illusion, par exemple le mot «parfum» peut cacher des dizaines de produits chimiques. Voyons ensemble les ingrédients les plus dangereux à surveiller.

 

Les ingrédients les plus dangereux à surveiller

Parfums

Les parfums peuvent inclure beaucoup de produits chimiques mélangés, sans que l'on sache réellement lesquels. Par contre, plusieurs études ont été réalisées sur ces substances qui ont révélé être liées à des allergies, l'asthme et à des problèmes de reproduction.

 

Fromaldéhyde

Le formaldéhyde est un produit chimique utilisé comme fongicide, désinfectant et conservateur.
Il est considéré par l'OMS comme une substance cancérigène certaine, et l'agence pour la protection de l'environnement américaine affirme que l'exposition chronique peut engendrer des dermatites de contact allergique et des lésions respiratoires.

Découvrez :

Les 3 erreurs qui vous empêchent de perdre du poids durablement.

 

BHT

Le BHT, de son petit nom, Butylhydroxytoluène est un anti-oxydant.
Il peut potentiellement endommager le foie et les reins. Il peut mimer les effets de l'œstrogène et inhiber la testostérone, engendrant des problèmes d’infertilité chez les hommes. Il diminue le sommeil, ralentit la vitesse d’apprentissage et accroit l’agressivité.

 

L'acétaldéhyde

L'acétaldéhyde est relié à des allergies, l'asthme, le cancer de la peau et des voies respiratoires, et engendrer des problèmes d'infertilité.

 

Phtalates de dibutyle ( DBP)

Les phtalates de dibutyle sont utilisés comme solvant et plastifiant. Ils sont considérés comme cancérigènes et ils peuvent stimuler la capacité des autres produits chimiques à provoquer des mutations génétiques, par exemple des troubles du développement, d'altérations des testicules et de la prostate. Ils sont également considérés par l'Union européenne comme altérant la fertilité et nuisant à la santé de l'enfant à naître.

« Lorsque EWG a effectué des essais sur des assainisseurs d'air Febreze Air Effets dans le cadre d'une étude de 2009 de produits de nettoyage utilisés dans les écoles de Californie, nous avons détecté un total de 89 contaminants atmosphériques, y compris l'acétaldéhyde. » EWG.com

 

Voici un petit tour d'horizon de quelques ingrédients de nos désodorisants. Sachant qu'il y en a des centaines et que l'on n'a pas la composition exacte de ses désodorisants, il serait plus intelligent d'utiliser des solutions naturelles. Voici donc quelques options naturelles très efficaces et totalement sans danger.

 

 

Désodoriser naturellement

1. Aérer en ouvrant la fenêtre

Et bien oui, votre maison a besoin d'air frais pour éliminer le CO2 qui a été fabriqué, donc c'est le premier geste à avoir lorsque l'odeur commence à être désagréable.

  • Pensez à aérer vos chambres 10 à 20 minutes environ chaque matin après vous être levé.

 

2. Le bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude a énormément de propriétés dont celle de "piège à odeurs". En effet, par son effet tampon, il va neutraliser les odeurs.

Exemples d'utilisation :

  • Désodorisation de la poubelle : saupoudrez 2 ou 3 poignées de bicarbonate de sodium au fond de la poubelle.
  • Désodorisation du réfrigérateur : mettez 200g de bicarbonate dans une coupelle dans le frigo et changez-la tous les 3 mois environ.
  • Désodorisation du lave-vaisselle : mettez une poignée de bicarbonate dans le fond du lave-vaisselle en attendant le prochain lavage.
  • Désodorisation du bac à linge sale : saupoudrez un peu de bicarbonate sur les vêtements en attendant la prochaine lessive. Vous pouvez également en mettre lors de votre lessive, ça permettra de conserver les blancs et d'assouplir votre linge.
  • Désodorisation d'un tissu qui ne se lave pas (canapé, matelas, etc): saupoudrez du bicarbonate de soude, laissez agir 15 min environ puis passez l'aspirateur.

 

4. Utiliser les écorces d'agrumes

Les zestes renferment de nombreuses molécules odorantes et assainissantes qui parfument agréablement et en toute sécurité.

  • Il suffit de les déposer sur votre chauffage ou dans le four encore chaud.

 


3. Utiliser des huiles essentielles

Beaucoup d'huiles essentielles sont antifongiques, antibactériennes et oxygénantes, et sentent extrêmement bon. Sans danger ou effet secondaire, en diffusion elles deviennent une option incroyablement saine, simple et agréable pour votre maison.

  • Diffusez des huiles essentielles de qualité pendant 20 min environ (fenêtre fermée) dans la pièce, l’air en sera réellement rafraîchi.
  • Pour votre voiture, déposez quelques gouttes sur un petits sachet de sel à placer sous votre siège, chaque fois que vous en sentez le besoin.

 

Je vous propose 2 infographies pour savoir quelles huiles essentielles diffuser selon les saisons et les moments de la journée pour avoir une maison qui sente agréablement bon et totalement saine! 

 

LES HUILES ESSENTIELLES A DIFFUSER DANS LA JOURNÉE  LES HUILES ESSENTIELLES A DIFFUSER PAR SAISON

 

Vous avez aimé l'article ? Partagez avec vos amis !

 

 

 

 

 

 

crédit photo: pixabay.com

  • Guillaume dit :

    Merci pour cet article, qui fait passer des messages de prévention important.
    La toxicité de ses substances est bien connue, les risques liés à ce type d’usage ne sont pas précisément quantifiés aujourd’hui. Cette quantification fait partie des actions retenues par les pouvoirs publics au sein du Plan National pour la Qualité de l’Air (PQAI), que tu connais peut être. La France est plutôt réputée “en avance” sur ces sujets, même si il me semble que cela reste encore insuffisant.
    En attendant, comme tu le précises bien, la multiplicité de ces substances et leur toxicité paraissent des éléments suffisants pour éviter d’utiliser ces produits.

  • […] dans les désodorisants industriels sensés rendre l’air plus agréable et respirable ! Sur La vie est belle au naturel, Mélanie nous explique les risques environnementaux et sanitaires liés à l’usage de ce type de […]

  • Rose Manitta dit :

    merci pour vos bon conseille qui mérite d’être connu par innombrable personne avide de bien être

  • pouvez vous me dire comment utiliser et diluer et avec quoi ? mes huiles essentielles dans un diffuseur électrique SVP merci

  • >