Lutter contre le stress au travail grâce à cette méthode

Lutter contre le stress au travail grâce à cette méthode

 

Lutter contre le stress au travail est un vrai défi, car même si l’on est dans un environnement idéal : un lieu de travail confortable, des collègues sympas, un boss agréable et des clients plutôt tranquilles… (oui c’est déjà inimaginable…;-))   Le rythme du travail, s’est énormément accéléré, depuis une vingtaine d’années. Internet, les téléphones portables, le travail sur ordinateur ont fait que l’on est joignable 24h/24h, que l’on peut travailler de n’importe où dans le monde et que tout le monde veut avoir tout, tout de suite. Cela crée le stress permanent du « toujours + » , même avec le travail idéal, on peut se retrouver en burnout !

Voici la méthode pour sortir de ce tourbillon infernal et lutter efficacement contre le stress en restant calme et zen dans notre travail.

 

Le stress

Le stress n’est pas censé être notre ennemi car il nous est essentiel, c’est une réaction normale et biologique : il est le moteur de notre adaptation aux différentes situations quelles soit positives ou négatives. Lors d’un stress, le cerveau envoie un signal pour la libération d’hormones qui vont préparer le corps à se défendre et s’adapter à cette situation. Dans de nombreuses circonstances, on parle de « bon stress ». On sait, par exemple, que le niveau de performance au moment d’une tâche est meilleur lorsqu'il y a une certaine dose de stress, car il permet de stimuler la motivation, de mieux juger les paramètres de la situation et de se préparer en conséquence. Cette excitation du stress, nous la recherchons, par exemple, dans la compétition.

Cependant, à l’heure d’aujourd’hui nous sommes beaucoup trop souvent en situation de stress dit négatif, déjà rien que la société est un stress permanent pour notre organisme : la vitesse en voiture, les bruits des voitures, klaxons, la musique dans les commerces, les écrans toute la journée, la lumière électrique, etc… Toutes ces petites situations accumulées font que nous sollicitons notre organisme constamment face à des stress permanents. Si nous rajoutons par-dessus, les obligations et préoccupations, de l’école, des enfants, du couple, de la maison, de la famille, des relations sociales, etc., avant même d'arriver au travail notre niveau de stress est au maximum. 

 Ensuite nous passons parfois 8 heures d’affilées voir plus, à un bureau devant un ordinateur et nous demandons à notre cerveau de rester concentré des heures à passer de tâches en tâches, à résoudre des problèmes et des délais à tenir. Nous nous retrouvons dans un état de sur-activité de notre concentration, nos yeux sont sursollicités par l'écran d'ordinateur, notre corps subit des tensions permanentes dû à notre position assise qui implique également une stagnation de nos liquides qui sont censés apporter des nutriments à toutes nos cellules et notamment à notre cerveau… Bref c'est la panique pour notre organisme, il lui est impossible de retrouver un état de stabilité, il n’arrive plus à trouver le temps de faire descendre la pression, de sortir de cet état de défense permanent et nous nous retrouvons en état de stress chronique voir au bord du burnout !

Découvrez :

Les 3 erreurs qui vous empêchent de perdre du poids durablement.

Alors quelles solutions adopter pour lutter contre tout ce stress que l'on s'impose, sans vivre façon "petite maison dans la prairie" et tout en étant efficace au travail et au top de nos capacités, aussi zen qu'un moine bouddhiste ?

 

Les études sur la productivité au travail

Plusieurs études ont démontré que nous perdons en efficacité, mémoire et concentration après 52 minutes de travail intellectuel, et qu’il faut une pause de 17 minutes pour retrouver toutes nos facultés (On est loin de la loi du Code du Travail avec une pause 20 minutes pour 6 heures de travail).

Une étude a été menée sur les décisions faites par les juges pour des demandes de liberté conditionnelle en Israël. Plus de 1000 décisions au cours de la journée sur 10 mois ont été étudiées. Et la conclusion est stupéfiante, de manière générale, les juges refusaient le double de demande de liberté, en fin de session. L’hypothèse des chercheurs est que plus les juges sont fatigués, plus ils prennent, inconsciemment, la décision la plus simple, qui est le refus de la liberté conventionnelle, car elle prend moins de temps et le verdict est moins long à écrire. Mais après une pause, ils ont l’esprit plus clair et sont plus aptes à prendre une décision difficile, c’est-à-dire la demande de liberté conditionnelle.
 

Si on ne peut pas faire grand chose sur les stress que nous impose notre environnement et la vie moderne, on peut avoir une action sur le stress au travail, en adaptant notre façon de travailler. Comme nous avons pu le voir avec les études présentées, la concentration est comme un muscle, pour pouvoir fonctionner, elle ne doit pas être surmenée sinon même avec la meilleure volonté du monde, on se retrouve à prendre de mauvaises décisions et on perd en efficacité.

 

La pause intelligente

Alors pourquoi ne pas se servir de cette conclusion pour travailler efficacement et descendre notre niveau de stress par la même occasion… Vous voyez où je veux en venir ? Et bien oui, prenez des pauses ! Mais attention, pas n’importe quelle pause, pas celle où l’on se pose devant la machine à café avec une cigarette à la main et un café dans l'autre à partager nos problèmes avec nos collègues ! Ni une pause pour aller voir ce que vos amis ont partagé sur Facebook ou régler vos problèmes personnels ! Ce doivent être des pauses intelligentes !

La pause intelligente est une pause qui fait partie de votre période de travail, pour que votre organisme se recharge sur le plan physique, mental et émotionnel. C’est une pause durant laquelle vous devez vous lever pour dégourdir vos jambes, laisser le sang et la lymphe circuler librement, permettre à votre corps de se décontracter et libérer votre esprit en lui laissant le temps de se recharger.

 

  • Mettez un minuteur pour 52 minutes de travail 

  • Les 2 premières minutes : 
    • Regardez vos mails ou appels perso URGENT seulement, histoire de vous libérez l'esprit de soucis éventuels à régler. 
    • Répondez-y si c'est absolument nécessaire, si cela peut attendre, laissez pour plus tard.
 
  • Les 5 minutes suivantes :
    • Levez-vous et marchez
    • Mettez-vous devant une fenêtre ouverte si possible et faites quelques respirations amples en vous concentrant sur votre respiration
    • Faites quelques étirements
    • Prenez un thé ou un booster d’énergie
    • Prenez un mélange de noix (amandes, noix, noix de cajou, fruits secs, …) si vous avez faim ou une grosse réunion. Cela  donnera le carburant nécessaire à vos neurones pour être au top.

  • Les 10 minutes restantes :
  • Ecoutez une musique relaxante (sans distraction),
  • Lisez un livre de poèmes
  • Faites une sieste
  • Faites de la méditation
  • Faites de la relaxation assistée (avec un audio pour vous guider)
  • Allez prendre l’air et marchez en conscience
  • Faites une séance de yoga

Trouvez l'activité qui vous convient le plus, en pensant toujours à relaxer votre corps et votre esprit.

  • Une fois la pause terminée, reprogrammez votre minuteur et reprenez vos activités de travail pour 52 minutes.

 

Bien sûr cette méthode doit être adaptée à votre type de travail. Si vous êtes avec un client, vous n'allez pas le virer parce que c'est l'heure de votre pause intelligente! 😉 Faites de cette méthode la votre, adaptez-la à vos besoins et votre rythme mais garder en mémoire le principe et l'importance de ces pauses intelligentes, pour lutter contre le stress, tout au long de la journée.

 

Les bienfaits de la pause intelligente

Cette méthode vous permettra de prendre du recul à chaque pause, ainsi, vous ferez une sorte de remise à zéro intérieur

  • vous pourrez prendre des décisions de manière plus réfléchie,
  • vous ferez moins d’erreurs,
  • et le stress n’aura plus lieu d’être

De plus, cela vous permettra de prendre du recul sur le travail effectué et sur vos prochaines tâches pour les 52 prochaines minutes :

  • vous vous disperserez moins,
  • vous n’aurez plus l’envie de procrastiner.

Vous pouvez même vous lancer des défis à réaliser durant ce temps imparti, ce qui vous motivera d’autant plus à accomplir vos tâches, et vous saurez que vous aurez votre récompense de relaxation à la fin de cette période, cette pause deviendra votre petit plaisir pour vous récompensez de vos efforts fournis!

 

N’oubliez pas que vos temps de repos sont aussi importants que vos temps de travail pour une productivité optimum et pour lutter contre le stress efficacement. 

  • Super ! J’ai tendance à faire des séances plus longues donc je finis par m’éparpiller assez vite ! J’aime beaucoup le détail de cette pause. En général, j’ai tendance à aller regarder les réseaux sociaux ou à manger devant mon écran. C’est pour ça que dernièrement surtout j’ai l’impression d’avoir le cerveau sur le point d’exploser en fin de journée ! Merci beaucoup ! Je garde cet article pour mettre en pratique ces conseils dès aujourd’hui !

    • Mélanie dit :

      Si tu appliques cette technique, tu devrais vraiment sentir la différence, un esprit plus créatif et plus libre, des réponses aux problèmes plus facilement trouvées et donc moins de stress et plus d’énergie ! 

      Les réseaux sociaux et les smartphones ont tendance à prendre trop de place dans notre tête au point où cela devient la première chose à laquelle on pense lorsque l’on veut faire une pause ! En fait c’est juste se rajouter des informations et des stimulations émotionnelles et c’est pas sympa pour nos yeux non plus! Alors je sais que ce n’est pas facile mais essayons de les laisser de côté pendant quelque minutes et de se retrouver intérieurement ! 😉

  • Guillaume dit :

    Merci pour cet article utile Mélanie.
    Je pratique la pause régulière avec bonheur et, comme tu l’indiques, je trouve que marcher est très bénéfique. Si on a la chance d’avoir un peu de verdure naturelle autour de soi, on peut y faire un tour pour contribuer à restaurer notre capacité d’attention (cf. Attention restoration theory – https://en.wikipedia.org/wiki/Attention_restoration_theory)

    • Mélanie dit :

      Merci Guillaume, tout à fait marcher est l’une des meilleures méthodes, dommage que ce ne soit pas une technique instaurée dans toute les entreprises ! 😉

  • >