fbpx

La cure de détoxication : quand, comment, pourquoi, pour qui ?

Temps de lecture estimé : 14 minutes

Les cures "détox" sont devenues un sujet d'actualité, l'été arrive et les médias vous sortent toutes sortes de détox… Cependant la cure détox est devenue une "mode", alors que c'est une pratique utilisée, depuis des siècles dans beaucoup de cultures, comme une pratique santé avant tout. C'est une des cures que nous utilisons en naturopathie pour soutenir le corps dans son processus d'autoguérison. Ce battage médiatique a apporté beaucoup de confusion et nous a fait perdre le sens et le réel intérêt de la détox. Ces nouvelles cures sont souvent mal mises en place et mal interprétées. C'est pourquoi je tenais à faire un point sur le fonctionnement de la détox, sa nécessité et les différentes cures.

 

1. Pourquoi faire une détox ?

En naturopathie, je vous en parle souvent, nous prenons en compte que le corps humain n'est pas seulement un assemblage d'organes, mais un ensemble d'un corps physique, d'une force vitale et d'un esprit (le mental, l'émotionnel et le spirituel), c'est ce que l'on appelle le Terrain.

Dans le corps physique, 70% de sa composition est fait de liquides (le sang, la lymphe extracellulaire et la lymphe intracellulaire). Ces liquides assurent le transport de nutriments, de messagers, de substances créées et ils font le lien entre chaque cellule, ils assurent la vie de toutes nos cellules. Ces liquides, appelés également humeurs, sont en communication constante, donc s’ils sont surchargés ou s’il y a un défaut de circulation quelque part, cela aura une incidence sur toutes nos cellules et sera l'origine de troubles fonctionnels qui engendreront la maladie.

Ce dérèglement au niveau de nos humeurs, est appelé en naturopathie, la toxémie. Les éléments en surcharges deviennent toxiques et potentiellement dangereux, on les distingue sous 2 formes les toxines et les toxiques. Les toxines sont les déchets fabriqués à la suite du travail des cellules (le métabolisme) et les toxiques sont les déchets à apporter de l'extérieur (la pollution et les produits de synthèse). 

L'organisme dispose d'un processus d'épuration très efficace qui permet d'éliminer ses toxines et toxiques, cependant il nécessite une bonne force vitale ainsi qu'un bon fonctionnement de ses organes d'élimination (les émonctoires). Si ces 2 éléments sont affaiblis et si les surcharges sont trop importantes, l'organisme stockera ses toxines et toxiques dans nos tissus pour nous protéger. Mais si ces toxiques et toxines restent dans nos tissus, elles vont modifier nos humeurs et perturber le bon fonctionnement des cellules.

C'est pourquoi il est important de stimuler la sortie de ces toxiques et toxines, pour ainsi retrouver l’homéostasie (l’équilibre de nos liquides), permettant ainsi au corps de se régénérer et de s’autoguérir.

 

 

2. Les différentes cures détox

  • Les régimes détox

On en voit de partout, on vous propose toutes sortes de régimes détox qui vont des jus de légumes et smoothies au thé ou plantes spécial détox. Tous ces régimes n'ont aucun réel intérêt. Vous allez bien sûr perdre du poids avec les régimes de jus ou de smoothies et cela va peut-être permettre à votre corps de lancer le processus de détoxication, mais cela sera incomplet et si vous retournez à une hygiène alimentaire déséquilibrée par la suite, cela n'aura pas servi à grand-chose : vous reprendrez votre poids, voir plus et vous déséquilibrerez votre métabolisme.

Quant aux détox à base de plantes et thés, elles vous font éliminer de l'eau, car vous buvez plus et les plantes sont diurétiques, mais cela n'aura aucun impact sur les toxines de votre corps.

 

  • La détox des métaux lourds

Les métaux lourds sont une grosse problématique aujourd'hui. Ce sont des métaux qui ne devraient pas entrer dans le corps, car ils sont toxiques pour celui-ci.  L'organisme n'a pas été créé pour les gérer, mais ils font partie de notre quotidien à cause des activités humaines telles que les exploitations minières, les activités industrielles qui déversent les déchets dans la nature, l'invention des piles, des batteries, les thermomètres et ampoules, les pesticides. On les retrouve également dans les déodorants, certains vaccins et médicaments, ainsi que dans les amalgames dentaires.

Notre organisme étant très performant, il essaye de gérer ces métaux lourds au mieux pour leur éviter de nous nuire. Pour cela l'organisme utilise son processus de détoxication, cependant si celui-ci est déjà très utilisé pour détoxiner les toxines du corps et que le corps est encombré, l'organisme n'arrivera plus à les éliminer correctement et ces métaux lourds finiront par s'accrocher à notre système nerveux, nos os, nos muscles, etc. Tout au long de notre vie, nous allons y être explosés, si nous dépassons le seuil de tolérance de notre corps et que nos émonctoires n'arrivent pas à gérer leur quantité trop importante, nous commençons à en ressentir les effets néfastes : douleurs inexpliquées, migraines et maux de tête, acouphènes, troubles de la mémoire, mal-être, etc. 

C'est pourquoi certaines détox ont été mises en place pour permettre la sortie de ces métaux lourds, par la chélation des métaux lourds, cela consiste à utiliser des procédés chimiques ou naturels pour capter les métaux lourds et forcer leur évacuation. Cependant, ces procédés sont souvent mal effectués, car ne prennent pas en compte la capacité d'évacuation des émonctoires.

C'est un peu comme si vous vous mettiez à faire votre ménage de printemps en jetant toutes vos poubelles, et que vous aillez perdu la clé de votre porte de garage. Vous devez tout sortir par la petite porte d'entrée (qui en plus s’ouvre mal, car elle est rouillée…) Vous vous retrouvez avec des tonnes de poubelles devant votre maison, coincé derrière vos déchets impossibles à sortir. Ils commencent à se dégrader, à sentir mauvais et à abimer votre pelouse, vos fleurs, etc. 

Si vous vous lancez dans une cure de détox des métaux lourds, sans vérifier vos capacités d'élimination et votre force vitale, vous vous retrouverez avec énormément de métaux lourds en circulation dans votre organisme, ils seront précipités vers vos reins pour essayer de les sortir au plus vite. Si vos reins et votre énergie vitale sont déjà un peu faibles, vous allez les épuiser et risquez de les endommager fortement. Et les métaux lourds agresseront vos cellules durant leur stagnation dans votre organisme.

C’est pourquoi il est essentiel pour cette cure de détox des métaux lourds d’être accompagné d'un professionnel de santé spécialisé qui vous indiquera comment procéder.

  • Elle est conseillée en cas d'intoxication aux métaux lourds affectant la santé (fybromilagie, alzheimer, parkinson, scléroses en plaques, etc.). Dans le cas contraire, une détoxication naturopathique sera amplement suffisante pour réduire les métaux lourds petits à petits sans affecter votre organisme.
  • Pour les femmes qui souhaitent avoir un enfant, il sera intéressant de faire une détox des métaux lourds douce, car le bébé va être exposé aux métaux lourds à travers votre corps, mais aussi à ceux que vous avez déjà en vous. Cela doit se faire avant de tomber enceinte et être réalisé dans les conditions adaptées. Une fois enceinte, il ne faut surtout pas commencer de détox, car ce serait le bébé qui recevrait toutes les toxines.

 

  • La détox du foie

Il existe 2 cures similaires, appelées la cure du Dr Clark et la cure du Dr Moritz, dont on attend tout le temps parler quand il s’agit de détox du foie. Ces cures consistent à éliminer des boues et calculs (sortes de petites pierres) qui encombrent la vésicule biliaire, ralentissant le travail du foie. Pour cela, il y a un protocole à réaliser, sur une semaine, avec des produits naturels (jus de pomme, sel d'Epson, huile d'olive, jus de pamplemousse…).  Ce protocole est assez fastidieux et demande beaucoup d'énergie à l'organisme notamment au foie. C'est pourquoi, il faudra être sûr d'avoir une énergie vitale assez importante et d'avoir du temps pour vous reposer. 

  • Elle est conseillée en cas de calculs de la vésicule biliaire, ce sera intéressant de faire la cure pour essayer de les éliminer de façon naturelle avant de penser à l'opération.
  • Comme la cure de détox aux métaux lourds, si vous n'avez pas de calculs, la cure de détoxication naturopathique sera tout à fait suffisante pour les éliminer petit à petit sans affecter votre organisme.

 

 La cure de détoxication en naturopathie

En naturopathie on utiliser 3 types de cures : la détoxication, la revitalisation et la stabilisation. Après avoir bien défini l'état de votre Terrain et la cause réelle de vos symptômes, le naturopathe décide de la cure la plus adaptée à vos besoins qui permettra au corps de retrouver l'équilibre et de fonctionner de manière optimale. Les 3 cures peuvent se succéder ou s'entremêler suivant vos besoins.

  • La cure de détoxication sera une phase de drainage et d'élimination.
  • La cure de revitalisation sera une phase d'apport et de reconstruction.
  • La cure de stabilisation sera une phase d'équilibre, d'ajustement et de mise en place de nouvelles habitudes d'hygiène de vie.

Ici je ne vous parlerai que de la cure de détoxication, étant le sujet de l'article 😉

 

Une cure de détoxication naturopathique se met en place pour améliorer les capacités de l'organisme (et non seulement sortir des toxines). Elle peut être proposée pour quelques jours à quelques semaines. Comme nous l'avons vu plus haut, une cure de détox demande beaucoup de force vitale, pour supporter l'intensité de la détoxication, ainsi que des conditions adéquates, pour ne pas épuiser l’organisme. Il sera parfois nécessaire de commencer par une cure de revitalisation, si votre force vitale n'est pas suffisante et si vous avez des carences, car cela pourrait empêcher le bon déroulement de la détoxication. Il est donc essentiel d'avoir les conseils d'un professionnel pour savoir ce qui est le meilleur pour vous.

 

Les 3 temps de la cure de détoxication

1. Assécher la source des surcharges

 Dans un premier temps, on va chercher à stopper l'entrée dans notre organisme des toxiques (ainsi que les provocateurs de toxines). Principalement par l'alimentation, en amenant à une prise de conscience des excès alimentaire et de l'impact de la qualité et quantité des aliments que nous ingérons, au quotidien, sur l'encrassement de nos humeurs.

Puis il y aura une mise au repos progressive de la digestion. La digestion nous prenant 80% de notre énergie au quotidien, une mise au repos permettra de rediriger l'énergie vers le processus de détoxication profond. Cela se fera par une alimentation hypotoxique, une monodiète, un jeûne en fonction de la personne.

2. Stimuler les émonctoires

Une fois que l'on a contrôlé l'entrée des toxiques et redirigé l'énergie, on va s'occuper de la sortie. Notre corps est composé de 4 portes de sortie : le foie et l'intestin (qui travaille ensemble), les reins, les poumons et la peau. On va donc, par des moyens naturels, les soutenir et les stimuler pour favoriser un drainage et une élimination confortable et bien réalisée. Avec, par exemple, l'hydrothérapie (des bains chauds, des bains dérivatifs, etc.), la réflexologie plantaire ou auriculaire, le bol d'air Jacquier (un appareil qui propulse une brume à base d'huile essentielle de pin stimulant l'oxygénation cellulaire), le sauna, le hammam, les massages, l'utilisation des plantes, l'exercice physique, etc.

3. Libérer l'esprit

Nos pensées, notre mental, nos émotions nous prennent également beaucoup d'énergie. Comme je vous en ai parlé dans l'article sur l'impact de nos pensées négatives sur notre santé, chaque cellule de notre corps connaît nos problèmes et nos joies, cela impacte chacune de nos cellules directement. Ayant environ 60 000 pensées chaque jour, dont 90% sont répétitives, elles nous prennent énormément d'énergie inutilement au quotidien et le stress provoqué par ses pensées nuit au processus de détoxication. Il va donc être important de travailler également avec des techniques de relaxation, de réflexologie, de sophrologie, de méditation, de respiration et de mouvement, etc. pour rediriger toute l'énergie possible vers la détoxication, s’assurant ainsi une détoxication complète, bien réalisée et sans danger.


Une fois la cure de détoxication terminée, il y aura une cure de revitalisation à suivre, pour renforcer l'organisme, qui a fait un travail intense, lors de la détoxication. Puis suivra une cure de stabilisation, pour mettre en place vos nouvelles habitudes de vie, permettant au corps de garder l'équilibre retrouvé, grâce à ces 2 premières cures. Les 3 cures sont complémentaires et indissociables pour retrouver une vitalité optimale.

 

4. La cure de détoxication est-elle faite pour vous ?

La cure de détoxication ne peut pas se faire à tout moment. Ne prenez pas une cure de détox à la légère, si vous voulez vraiment avoir des bénéfices, faites-vous accompagner par un naturopathe que vous guidera et vous expliquera ce qui est le mieux pour vous et à quel moment.

  • Tout d'abord, il faut être dans des conditions adéquates pour pouvoir le faire. Il faut avoir le temps de se reposer, de ralentir le rythme de notre vie effrénée, sinon une cure détox risque de vous épuiser.
  • Les femmes enceintes et allaitantes ne doivent pas se lancer dans une cure de détox, auquel cas les toxines seront déplacées vers le bébé ainsi que dans le lait maternel, ce qui intoxiquerait le bébé.
  • Avant de se lancer dans une cure détox, il faut d'abord vérifier que les émonctoires fonctionnement correctement, de manière optimale.
  • Les saisons sont très importantes dans la décision de faire une cure de détoxication, le corps à beaucoup de changement à gérer entre les saisons. Le froid de l'hiver ou la chaleur de l'été, tout notre métabolisme doit s'adapter donc il y a certaines périodes qui sont plus propices que d'autres, pour se lancer dans ce processus.
  • Certaines personnes (la plupart d’entre nous) sont en carences et ont les surrénales épuisées (notre moteur interne), l'organisme ne pourra donc pas réaliser ses actions correctement (n'ayant pas les outils nécessaires et un moteur à bout de souffle). Vous allez faire sortir des toxines, sans pouvoir les gérer correctement,elles resteront trop longtemps dans la circulation, affectant au passage les cellules, et ensuite seront restockées par l’organisme pour les empêcher de vos nuire. Vous aurez donc utilisé vos ressources déjà en sous-effectifs, pour finalement, retourner à la case départ, en ayant laissé libres vos toxines, pendant un temps qui vous aura encore plus affaibli. Donc avant de se lancer dans une cure de détox, il faut s'assurer que l'organisme à tous les outils nécessaires pour lancer les processus. Il sera donc nécessaire de commencer par une cure de revitalisation, pour s’assurer ensuite, une détox de qualité.

 

Je vous invite donc à vous diriger plutôt vers une cure de détoxication naturopathique. Cette cure est constituée de tout un protocole qui permet une détoxication sur tous les plans en douceur (et non seulement éliminer quelques toxiques). C'est une introspection, une compréhension des mécanismes de son corps et une mise au repos des surstimulations qu'on impose chaque jour à notre organisme, lui permettant ainsi de retrouver son équilibre et de repartir sur de bonnes bases. Elle n'imposera pas un effort trop intense comme la cure de détox des métaux lourds ou du foie, mais permettra de vous détoxiquer petit à petit suivant les capacités de votre corps. Il sera d’ailleurs plus utile de faire plusieurs cures de détoxication naturopathique tout au long de l'année qu’une cure aggressive en une fois, pour respecter les processus naturels de votre corps.

 

Voilà, vous savez tout sur la détox ! Alors, prenez soin de vous !

 

 

crédit photo : pixabay.com

>