20 conseils pour maigrir avec la naturopathie

Naturopathie

Pour maigrir avec la naturopathie, les régimes ne sont pas nécessaires. D’ailleurs, les régimes ont de faibles résultats sur le long terme. Le printemps arrive à grands pas et avec lui, les recettes miracles qui vont envahir nos librairies.

Comment perdre 5 kilos en 1 semaine ? Comment perdre 10 kilos en 1 mois ?

Suivre un régime alimentaire pour perdre du poids : surtout, n’y croyez pas. Car en plus d’être malsains pour la santé, ces régimes bien souvent restrictifs n’ont que des résultats sur le court terme. Peut-être, allez vous perdre rapidement vos kilos en trop, mais vous risquez de les reprendre lors de l’arrêt du régime.

Pour maigrir : modifiez vos habitudes alimentaires.

La priorité est de se sentir bien dans son corps tout en appréciant sa silhouette. En naturopathie, une bonne hygiène de vie déclenche le processus pour atteindre son poids de forme. Ce poids est le poids idéal dans lequel le corps physique existe en bonne santé.

Comment maigrir en naturopathie ?

Voici 20 conseils à adopter dès maintenant.

 

#1 – Avoir une bonne approche alimentaire pour maigrir sans reprendre

Sur le web aujourd’hui, les mouvances alimentaires prolifèrent çà et là. Entre le véganisme, le végétarisme, le crudivorisme ou encore le flexitarisme, on ne sait plus ou donner de la tête. Quelle approche adopter ? Quel mouvement alimentaire suivre ?

En réalité, il n’y a pas de mouvement parfait si ce n’est celui qui vous correspond le mieux. Décelez vos besoins et adoptez le style alimentaire qui vous sied le mieux. Ne frustrez pas votre corps et soyez en cohérence avec vos valeurs.

 

#2 –  Ne pas avoir de carences en neuromédiateurs

Les neuromédiateurs sont des substances chimiques libérées par les neurones. Ils sont responsables de plusieurs actions au sein de notre corps, y compris nos émotions. La biochimie du cerveau est aussi responsable de notre poids.

Pour favoriser la synthèse de ces neuromédiateurs, il faut avoir un bon équilibre alimentaire. De la dopamine à la sérotonine, ces connecteurs chimiques sont synthétisés à partir d’acides aminés. Par exemple, une carence en noradrénaline provoque la diminution de la libération des graisses impactant alors négativement sur l’appétit. Un déséquilibre en neuromédiateurs engage à la prise de kilos superflus.

 

#3 –  Soigner les désordres intestinaux

Vous voulez perdre du poids naturellement ? Rééquilibrez votre flore intestinale. Un microbiote sain favorise la perte de poids, libérant ainsi le corps de toutes ses toxines.  D’ailleurs, on considère qu’une flore en mauvaise santé incite à la malbouffe. C’est chimique et le corps réagit à un besoin profond.

Avec une alimentation saine, les probiotiques sont nécessaires si vous souhaitez perdre du poids avec la naturopathie.

 

#4 –  S’hydrater tout au long de la journée

S’hydrater pour perdre du poids, ce n’est pas un mythe, mais une réalité.

Est-ce que l’eau fait maigrir ? Absolument pas, mais elle hydrate l’organisme et favorise la digestion.

Boire de l’eau force l’organisme à mieux éliminer les déchets et à filtrer les toxines. L’élimination est un facteur d’équilibre de la santé.

 

#5 – Prendre un petit déjeuner protéiné

Le matin, le corps a besoin d’un carburant pour bien entamer la journée.

Dans nos contrées occidentales, les petits déjeuners sont bien trop sucrés, favorisant le pain, les céréales et les jus de fruits. Ces apports de sucre dès le réveil boostent l’organisme sur le court terme. Le pic glycémique augmente rapidement, mais chutera tout aussi vite quelques heures plus tard.

C’est alors que le risque de grignoter prend place pour imposer encore plus de sucre au corps. Ce sont les fringales.

Avec un petit déjeuner protéiné, des œufs par exemple, le corps se nourrit avec une énergie qui agira sur le plus long terme.

 

#6 –  Cuisiner avec les bonnes graisses

Est-ce que le beurre fait grossir ?

Oui, s’il est mal utilisé. En cuisson et en excès, le beurre favorise la prise de poids et créée dans l’organisme une réaction de Maillard néfaste. Pour cuisiner, préférez l’huile d’olive de première pression à froid ou l’huile de coco. Elles ne brûlent pas et ont un point de fumée plus élevé, ce qui limite les risques.

 

#7 –  Limiter la quantité de sucres raffinés

Les sucres raffinés, le sucre blanc, fait grossir. Ce n’est un secret pour personne. Loin de nous l’idée d’abolir complètement ce sucre, consommez-le néanmoins avec parcimonie. Si vous n’avez aucun problème de santé, il peut s’inclure à très petite dose dans l’alimentation du quotidien. Néanmoins, c’est une source très intense de prise de poids.

Avec le sucre blanc, sans ressources minéralisantes, les calories augmentent sans apporter quelconques fibres ou nutriments à l’organisme.

 

#8 –  Préférer les aliments à IG bas

Les aliments à indice glycémique bas ne font pas élever le taux de sucre dans le sang, limitant alors les pics de glycémie et le stockage des graisses.

 

#9 –  Diminuer les portions

Pour perdre du poids, pas de secret : il faut diminuer les portions. Et pour diminuer la quantité ingurgitée, vous devez manger en pleine conscience. Devant l’ assiette, nous mangeons sans réfléchir au rythme bien souvent effréné de la vie. Mais, de cette manière, nous mangeons plus que ce dont le corps a besoin.

Prenez soin d’écouter vos besoins pour limiter les apports en respectant la satiété de votre organisme.

 

#10 –  Suivre les rythmes de son corps

Si vous n’avez pas faim, ne mangez pas !

Ne brusquez pas votre organisme et découvrez plutôt votre rythme personnel. Quel est votre temps de digestion ? Combien de temps sont nécessaires entre deux repas ? Décodez votre organisme pour mieux le comprendre et lui apporter ce dont il a vraiment besoin.

 

#11 –  Troquer les collations

Oubliez les collations et les en-cas trop sucrés, trop gras ou trop salés. Préférez des crudités à consommer sans modération. Si vous aimez les oléagineux, bien qu’ils soient sains pour la santé, ils ont tendance à faire grossir si on les consomme en excès.

 

#12 –  Diminuer les grignotages sucrés

Stop au grignotage !

Si vos repas sont bien équilibrés et si vous mangez en pleine conscience chaque plat, vous ne devriez pas avoir faim entre le repas. Les grignotages sont alors inutiles dans le cadre d’une bonne hygiène alimentaire.

 

#13 –  Faire des repas savoureux

Quand on veut perdre du poids, on imagine les repas « régime » sans saveur, sans goût avec des aliments insipides. C’est finalement le contraire qui se passe. En remplissant son assiette avec des aliments bien préparés (épices, aromates, etc.), les papilles gustatives s’expriment et libèrent des hormones de bien-être.

Avec des repas succulents, vous limitez les frustrations malgré les plus petites quantités avalées.

 

#14 –  Mâcher longuement

Pour faciliter la digestion, vous devez mâcher longuement chaque bouchée. La digestion buccale est la clé de la réussite pour perdre du poids, car elle limite le travail métabolique de la digestion. Avant d’avaler, les aliments doivent être réduits totalement en bouillie.

 

#15 –  Ne pas manger tard le soir, avant le sommeil

Manger tard le soir favorise la prise de poids. L’organisme au repos ne brûle plus aucune calorie et la digestion se ralentit. Prenez soin d’éviter les repas trop tardifs, juste avant le coucher.

 

#16 –  Faire du sport

Avoir une activité sportive est nécessaire pour perdre du poids sur le long terme. Le sport favorise la perte de masse grasse, permet de muscler et libère des hormones favorisant le bien-être global du corps.

 

#17 –  Abolir les boissons sucrées

Les boissons sucrées, comme les sodas, sont des nids à calories. Le corps a besoin d’hydratation et ces boissons sucrées, déshydratent en plus de favoriser la prise de poids par la quantité du sucre trop importante. Même les boissons aux édulcorants « light » sont néfastes, car ils laissent croire au cerveau que l’apport de sucre est bien réel.

 

#18 –  Faire la cuisine pour apprécier vraiment les repas

Pour apprécier de manger sainement, préparez vos repas avec amour.

 

#19 –  Dormir suffisamment

Lorsqu’on est fatiguée, notre comportement face à la nourriture est différent : on mange plus et on mange mal. Le manque de sommeil est dès lors un facteur essentiel dans la prise de poids. La leptine, cette hormone de satiété, n’est pas équilibrée lorsqu’on manque de sommeil. En conséquence, dormir suffisamment aide à la perte de poids.

 

#20 –  Ne bannir aucun d’aliment

Les régimes sont restrictifs et pourtant, nous avons besoin de tous les aliments. Ne bannissez ni les protéines, ni les graisses, ni les sucres, mais harmonisez-les dans votre assiette pour ne céder à aucun excès.

 

Maigrir sans régime avec la naturopathie est donc tout à fait possible.

 

 

 

Vous aimerez peut-être également

5 méthodes de relaxation pour empêcher le stress de s’installer

Les phases d’un sommeil réparateur et profond

Quel est le rôle du naturopathe en 2020 ?

Danger dans nos assiettes : quels additifs alimentaires éviter ?

Page [tcb_pagination_current_page] of [tcb_pagination_total_pages]

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>