fbpx

Danger dans nos assiettes : quels additifs alimentaires éviter ?

Alimentation

Les additifs alimentaires, des poisons pour notre santé ! Des plats préparés aux produits transformés, nos assiettes sont dénaturées. L’alimentation moderne n’est plus naturelle. Elle ne se soucie plus de notre santé. À coup de fourchette, nous satisfaisons notre palais sans penser à ni notre équilibre nutritionnel ni à notre santé. Qu’en est-il des fruits fraîchement cueillis à même la branche de l’arbre ? Ce temps est-il révolu ?

Les additifs alimentaires ravivent le goût, favorisent l’appétence ou augmentent la durée de conservation des aliments. Mais ils sont dangereux pour notre santé. Dans les 350 additifs autorisés recensés par l’Union européenne, la majorité est sans dangerosité en respectant la dose journalière. D’autres, par contre, sont cancérigènes ou favorisent l’hyperactivité des enfants.

Finalement, le danger n’est pas la dose. C’est le cocktail ! Les additifs alimentaires sont des facteurs perturbateurs de santé !

Les conservateurs, colorants, antioxydants, exhausteurs de goût, édulcorants passent chaque jour dans notre organisme. Ils ralentissent les fonctions d’éliminations et encrassent l’organisme.

Pour limiter le danger, diminuez la charge toxique de vos assiettes. Pour cela, il faut ralentir considérablement l’ingestion des additifs chimiques ingérés chaque jour.

 

Les colorants artificiels

Vous les reconnaitrez sous les appellations scientifiques E100 à E180.

Présents dans les confiseries et les bonbons des enfants, les colorants alimentaires sont nocifs pour la santé. Aussi, la coloration de la charcuterie, en grande surface, est fréquente. Saviez-vous que la couleur rosée donnée au jambon était réalisée avec un métal lourd ?

D’autre part, nous savons que le colorant jaune est responsable d’insomnies et de quelques allergies. En ce qui concerne les colorants rouges, nous apprenons que la majorité des colorants rouges sont issus de la pétrochimie. Quel danger ! Quant aux colorants bleus, très cancérigènes, ils diminuent le système immunitaire des grands consommateurs.

Malheureusement, le constat est le même pour l’alimentation bio. La cochenille, colorant rouge naturel très utilisée dans les préparations industrielles biologiques, est interdite par les labels bio.

Lisez bien les étiquettes !

Elles vous aident à comprendre ce que vous consommez. Mais aussi, à conserver un bon état de santé.

Vous avez envie d’un bonbon ou d’un aliment coloré ? Consommez-en en toute petite dose, avec parcimonie.

 

Les conservateurs

Présents dans pratiquement tous les aliments que vous trouvez en grande surface, ils évitent la prolifération des bactéries et empêchent l’oxydation des aliments. Les sulfites (E220 à E228), les nitrites et nitrates (E249 à E252) ou encore l’anhydride sulfureux sont des conservateurs bien trop présents dans l’alimentation industrielle. Selon les doses, certains provoquent des allergies ou des intolérances alimentaires, d’autres provoquent des diarrhées et des vomissements. Néfastes pour la santé, ils perturbent de toute façon l’homéostasie.

Difficile de les éviter, et pourtant, ils sont partout. Leur mention est obligatoire sur les étiquettes des aliments, alors décodez-lez et prenez garde de ne pas en ingérer trop souvent.

 

Les exhausteurs de goût

Le glutamate de sodium est l’exhausteur de goût le plus connu. Il renforce le goût des aliments et active le rôle des papilles gustatives. Vous êtes accro aux chips ? C’est de la faute du glutamate chimique ! En effet, il modifie les perceptions neuronales, ainsi que la synthèse des neurotransmetteurs. Malheureusement, le glutamate de synthèse (E621) est pratiquement partout.

Le glutamate naturel est un acide aminé naturellement présent dans notre organisme. Il aide le cerveau dans sa capacité de mémorisation et d’apprentissage. Parallèlement, le glutamate chimique mime et perturbe le bon fonctionnement naturel du neurotransmetteur. À forte dose, à consommation excessive, il empoisonne l’organisme.

Tout comme l’aspartame, le glutamate leurre le cerveau. Sommes-nous protégés contre ces dangers ? Absolument pas. Ils dérèglent notre santé.

 

Se nourrir sans additif alimentaire, c’est possible !

Éradiquer complètement les additifs, c’est un combat difficile à imaginer. Mais consommer consciemment, c’est possible. Les plats préparés industriels augmentent la surcharge toxique. Évitez-les pour favoriser votre bien-être. Dépourvus de produits frais, sains pour la santé, ils polluent complètement l’organisme.

Les fruits et les légumes bio sont certifiés sans additifs alimentaires. Dans le cadre d’une bonne hygiène de vie, ils peuvent être consommés à volonté sans risque pour la santé. Cuit à la vapeur, à la croque, en potage ou à la poêle, ils sont très sains pour la santé. Agrémentez-les, par exemple, d’une huile végétale riche en oméga 3 pour un équilibre nutritionnel parfait.

Pas besoin d’exhausteurs de goût pour donner de la saveur à vos mets. C’est le job des aromates. Pas toujours facile à utiliser, ils apportent des odeurs et stimulent les papilles gustatives. Romarin, basilic, thym, cumin sont tant de délices à ajouter dans vos repas. Oubliez les cubes aromatisés — une bombe de glutamate —, et préférez les épices de vos jardins.

 

Les dangers réels des additifs alimentaires

Le plus grand danger pour la santé ? Les effets silencieux des additifs alimentaires.

Lorsque vous consommez un paquet chips ou un paquet de bonbons, vous n’avez pas directement conscience de l’impact sur votre santé. Et pourtant, chaque jour, les toxiques s’accumulent en vous.

À chaque aliment, vous augmentez la dose toxique dans votre organisme. La synergie entre tous les aliments empoisonne votre corps petit à petit.  Plusieurs maladies se développent à cause de l’ingestion trop fréquente des additifs. En limitant les aliments à risque, vous protégez votre santé.

Mangez sainement chaque jour et pensez à votre équilibre nutritionnel.

À propose de l'auteure

Naturopathe, coach de vie et fondatrice du concept La Vie Est Belle Au Naturel (depuis 2015) et de plusieurs programmes d'accompagnement en ligne. Pendant plus de 9 ans, j’ai aidé plus des milliers femmes à optimiser leur santé à la naturopathie grâce à des programmes en ligne, consultations et coaching.

Mélanie Garcia

Vous aimerez peut-être également

5 méthodes de relaxation pour empêcher le stress de s’installer

Les phases d’un sommeil réparateur et profond

Quel est le rôle du naturopathe en 2020 ?

Les émonctoires en naturopathie – Qui sont-ils ?

Page [tcb_pagination_current_page] of [tcb_pagination_total_pages]

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>