6 étapes pour renforcer ses défenses immunitaires pour un hiver serein

5 étapes pour un système immunitaire en béton

 

Cette année, c'est décidé, aucun virus ne vous affaiblira ! Mais comment préparer votre organisme pour ne pas attraper la première grippe ou le premier rhume qui passe…
Voici 6 étapes pour que votre armée intérieure soit en béton, au top de sa forme et prête à vous défendre coûte que coûte et vous permettre de passer un hiver serein.

 

1. Préparez le Terrain

Le bon fonctionnement de nos défenses immunitaires dépend de notre Terrain, c'est-à-dire les liquides qui nous composent (le sang, la lymphe, le liquide céphalorachidien, etc.), ce sont eux qui transportent les nutriments aux cellules, qui emmène les déchets vers la sortie, qui permettent aux cellules de communiquer et qui transportent votre armée intérieure. Donc ces liquides ne peuvent être encombrés ni carencés si nous voulons que nos défenses immunitaires soient préparées. En hiver, notre système immunitaire est beaucoup plus sollicité et notre organisme doit s'adapter aux différences de températures intérieures/extérieures ce qui utilise beaucoup d'énergie interne. Alors soutenons notre organisme et nos cellules immunitaires le mieux possible.

  • Augmentez votre dose de fruits et légumes, pour amener massivement des vitamines et minéraux, qui sont les éléments essentiels au bon fonctionnement de toutes vos cellules, mais également pour la production d'énergie plus importante face au froid.
  • Faites de l'exercice même en hiver, il est plus difficile de sortir marcher ou faire de l'exercice en extérieur quand il fait froid, on a plutôt envie de rester au chaud. Mais n'oublions pas que pour une bonne circulation de nos liquides internes donc une meilleure circulation des déchets, des nutriments et des cellules composants le système immunitaire, il faut bouger ! De plus, l'activité physique renforce votre système immunitaire. Donc, ne négligez pas vos activités physiques. Adaptez-les au moment, essayez le Yoga ou le Pilates par exemple ainsi vous n'aurez pas besoin de sortir! 😉
  • Éliminez les stress chroniques. Pour faire face aux agents de stress, l'organisme établit des mécanismes réflexes qui modifient l'équilibre de notre terrain. Tous ces mécanismes qui, à court terme, permettent au corps de réagir adéquatement, à plus long terme, affaibliront tout notre organisme : nous aurez besoin de beaucoup plus de nutriments pour produire plus d'énergie afin de gérer la situation. Le cortisol, une hormone libérée pour répondre à un stress ou une agression, fortement anti-inflammatoire,  devient néfaste si elle libérée pendant une trop longue période. Les cellules immunitaires deviennent résistantes au cortisol et sont comme endormies et sourdes, elles n'ont plus la capacité de nous défendre face à une inflammation due à un agent pathogène. Donc, ne laissez pas le stress vous envahir. Faites de la relaxation, de la méditation, prenez le temps de vous détendre, pour ne pas endormir votre système immunitaire !

 

 

Découvrez :

Les 3 erreurs qui vous empêchent de perdre du poids durablement.

2. Fortifiez la première ligne de défense de votre armée intérieure

Savez-vous que 70 % des cellules immunitaires sont dans l'intestin ? Et oui, le système digestif ne sert pas seulement à digérer, mais également à vous protéger. Et cela grâce aux cellules lymphocytaires qui se trouvent dans la paroi de votre intestin, grâce à la barrière intestinale qui assure le passage des bons nutriments seulement et empêche les agents pathogènes de passer, et grâce à la flore intestinale qui est composée de milliards de bactéries, qui ont de multiples fonctions, notamment celles de stimuler le processus de tolérance et de défense des cellules immunitaires, d’aider à renforcer la perméabilité de la barrière intestinale et d’écarter les agents pathogènes qui pourraient nous attaquer. C'est ici que se trouve la première ligne de défense de votre armée intérieure, il est donc plus qu'essentiel de tout faire pour la protéger et la soutenir.

  • Mangez équilibré, avec des produits simples et peu transformés pour que la digestion soit plus facile et demande moins d'énergie.
  • Réduisez votre consommation de gluten et de produits laitiers qui sont très irritants pour l'intestin et donc l'empêchent de fonctionner correctement.
  • Chouchoutez votre intestin avec une cure de probiotiques. C'est un ensemble de bactéries de qualité qui vont venir rééquilibrer votre flore intestinale.

 

 

3. Évitez de surstimuler votre armée intérieure

À l'heure d'aujourd'hui, nous avons des stimulus de tous les côtés, entre le rythme du travail, les écrans toute la journée, la pollution, la position assise pendant de longues heures, la vitesse en voiture, les bruits de la ville, la lumière artificielle… Notre corps a énormément de choses à gérer et à s'occuper. Certaines de nos habitudes ont tendance à surstimuler notre organisme et demande trop d'attention à notre système immunitaire.

  • N'abusez pas des fondues, raclettes, tartiflette et tout les plats riches que l'on a tendance à manger en hiver. C'est bon, c'est agréable à manger quand il fait froid dehors, c'est convivial, mais ce n'est pas du tout sympa pour votre système digestif et vos défenses immunitaires! Votre organisme aura toute son attention porter sur la digestion qui va mettre des heures et de plus affaiblir votre système immunitaire, rappelez-vous que votre première ligne de défense est dans votre intestin.

  • Faites du sport mais pas trop, sinon votre corps va dépenser toute son énergie à la réparation de vos tendons, muscles et inflammations provoquées par un exercice trop intense et vous n'aurez plus assez de défenses pour vous protéger des agressions extérieures.

  • Évitez alcool et tabac qui accaparent la plupart des vitamines et minéraux et qui créent une inflammation importante dans l'organisme, ce qui va engendrer une production de cortisol, et comme dit plus haut, votre système immunitaire ne sera plus en mesure de réagir face à l'agression d'agents pathogènes.
  • Évitez de mettre le chauffage trop chaud et couvrez-vous bien lorsque vous sortez. Le choc thermique sera beaucoup plus facile à gérer pour votre organisme.

 

 

4. Laissez à votre armée intérieure le temps de récupérer

Le sommeil est une deuxième phase d'activité essentielle au bon fonctionnement de votre organisme. C'est un peu comme dans la vie! Quand les enfants sont couchés, vous en profitez pour ranger la maison, trier les papiers, faire un peu de ménage, vous occuper un peu de vous et de votre couple. Et bien c'est pareil pour votre organisme pendant que vous dormez, ils s'attèlent aux tâches qu'il ne peut pas réaliser pendant que vous l'utilisez. C'est le moment où il se répare, se régénère, se détoxine et fait le plein d'énergie. 

Alors, ne négligez pas votre sommeil, il est tout aussi important que vos activités de la journée.

  • Dormez suffisamment et reposez-vous.
  • Évitez les écrans lumineux avant de vous endormir, car ils vous empêchent d'avoir un sommeil de qualité.

 

5. Aidez-vous de la nature pour soutenir et renforcer vos défenses immunitaire

Certaines plantes stimulent et soutiennent votre système immunitaire, elles sont sans effet secondaire et sont à votre disposition pour vous aider. Alors, faites une petite cure pendant les mois à risque:

  • L'échinacée stimule votre système immunitaire notamment en intensifiant l'activité des macrophages et elle est également antibactérienne, antivirale, antifongique et antiparasitaire. Elle sera très intéressante en prévention et dès les premiers signes de refroidissement. (L'échinacée est contre-indiquée dans le cas de maladie auto-immune).
  • Le cassis est anti-infectieux et sera très intéressant en association avec l'échinacée pour être protégé au maximum contre toutes les agressions de l'hiver. Et sera tout à fait adapté aux enfants.
  • Le cyprès est un antiviral puissant qui vous permettra d'être protégé au mieux durant les mois à risque.

 

L'idéal serait de prendre des extraits de plantes standardisées (EPS de phytoprevent), qui utilisent la plante dans son ensemble pour une meilleure efficacité. Demander à votre pharmacien de faire le mélange proposé :

  • Enfant : 1/3 cassis + 2/3 échinacée, à prendre 15 jours par mois, 1ml par 10kg de poids, pendant 3 mois maximum.
  • Adulte : 1/3 échinacée + 2/3 cyprès, à prendre 15 jours par mois, la dose indiquée, pendant 3 mois maximum.

Ce sont des conseils généraux pour les personnes sans médication. Demandez conseil à votre médecin traitant ou votre pharmacien pour éviter toutes interactions avec une médication.

 

 

6. purifiez votre environnement

Maintenant que vous êtes au top intérieurement, votre système de défense est optimal alors occupons-nous de l'extérieur, pour éviter de laisser rentrer les agresseurs!

 

  • La première précaution, qui est la plus évidente et la plus simple, lavez-vous les mains après avoir pris les transports en commun ou avoir été en contact avec une personne enrhumée.
  • Purifier l'air ambiant, tout d'abord en aérant vos espaces de travail et de sommeil principalement, pour renouveler l'air, puis diffusez des huiles essentielles (eucalyptus, thym ou cyprès toujours vert par exemple) pendant 20 minutes, ainsi votre air sera pure et en plus ça sentira extrêmement bon !

 

Voilà avec ces 6 étapes vous être paré pour passer un hiver tranquille et en pleine forme !

 

 

 

 

crédit photo : dreamstime.com

  • Je retiens : cure de probiotiques + extraits de plantes + diffuser plus souvent mes huiles essentielles + essayer de me coucher plus tôt et de lire avant de dormir ! Merci pour ce dossier rempli de bonnes informations !

    • Mélanie dit :

      Héhé Lutetia Flaviae, n’oublie pas également l’alimentation, l’exercice physique et la gestion du stress… Tout est complémentaire ! On ne peut pas sélectionner ce que l’on veut mais appliquer tous les conseils pour que ça marche! 😉

  • Guillaume dit :

    La nature peut aider d’une autre manière : le simple fait de nous y rendre régulièrement, d’être au contact des microbes présents dans les états naturels, permet de booster son système immunitaire et, dans le même esprit que la cure de probiotiques que tu évoques, de (ré)ensemencer notre flore bactérienne (dans les intestis, sur la peau, etc.)

    • Mélanie dit :

      Tout à fait Guillaume, c’est en effet essentiel également de sortir de nos environnements aseptisés et de retourner au contact des microbes pour que notre corps créer ses propores défenses…

      De plus, l’air intérieur est de 2 à 5 fois plus pollué qu’à l’extérieur…

  • Sandra dit :

    Merci pour tous ces bons conseils, j’en applique déjà pas mal. Je vais donc tester cette année une cure de probiotiques, que penses-tu de celle-ci : http://www.greenweez.com/phyto-actif-probiotil-defense-bio-x-14-sachets-p81045. Merci

  • >